28.11.2020

Les amoureux des mots

Une p’tite vite avec ça! Nous entendons souvent les gens nous dire cette petite phrase. Pourquoi? La réponse est simple, Georgette Renaud et moi-même, Daniel Projean, sommes un «Collectif», auteurs, conteurs, formateurs en oralité (conférence et conte) et nous offrons aussi un programme sur le processus de l’édition à tous les auteurs et conteurs de la région. Ces programmes sont offerts gratuitement à notre résidence.

Un domaine où nous excellons et avons été reconnus c’est bien la MENTERIE! Oui, oui! Vous avez bien lu!

Nous avons été officiellement reconnus menteurs lors du concours international de la Menterie à Moncrabeau en France. Dans ce village de la Gascogne, coule une très belle rivière portant un aussi beau nom que « La Baisse » et est situé non loin d’un autre village aussi pittoresque Condom. Nous reviendrons sur le sujet dans nos prochaines chroniques.

Georgette et moi sommes conteurs depuis plus de quinze ans. Nous sommes tombés dans le conte lorsque nous habitions aux Îles-de-la-Madeleine, un peu comme Obélix est tombé dans la potion magique.

Georgette aimait bien écrire de petites histoires à ses petits-enfants et les enfants des autres. Elle a plus de cinq livres à son actif.

Pour ma part, le personnage de Jack le bossu circule sur beaucoup de continents : l’Europe, l’Afrique et bien entendu à travers le Canada.

Les gens nous surnomment souvent des passeurs de paroles, des porteurs de bonheurs, ou bien des semeurs de contes. En effet lors de mon retour du mon premier voyage au Togo et Burkina Faso, les semeurs de contes m’ont demandé de participer avec eux dans un projet de transmission de contes en mode « marche ». Le groupe a parcouru de Rivière-du-Loup à Mont-Joli à pied. Le projet tient toujours la route en changeant de conteurs chaque année.

Je peux mentionner le plaisir immense que j’ai eu à semer des paroles conteuses dans tous les villages sillonnés.

Comme je suis reconnu dans le programme « Artiste à l’école » cela nous offre beaucoup d’opportunités pour rencontrer les jeunes du niveau maternel à sixième année.

Quel bonheur de rencontrer nos personnes âgées (nos pages d’histoires perdues) dans les résidences ainsi que dans les bibliothèques de plusieurs régions du Québec, franco-ontariennes et en Bretagne (France) que nous surnommons affectueusement nos « beaux trésors d’amour ».

Nous aimerions, par cette chronique, vous offrir de nos expériences, mais surtout vous transmettre ces mots contés pleins d’amour et de sagesse afin de vous faire rêver et qui sait, vous faire découvrir à votre tour un talent de conteur ou d’auteur de contes.

Daniel Projean Daniel est tombé dans le monde du conte au temps du Capitaine Bonhomme. Tout comme lui, il parcourt le monde afin de semer les contes d’ici. Il écrit des contes pour les 7 à 97 ans. Il a été reçu, ainsi que sa conjointe Georgette, membre honoraire de l’Académie des menteurs de Moncrabeau. Georgette Renaud Elle s’adonne depuis 2005 à l’oralité dans les bibliothèques, maternelle et résidences pour personnes âgées. Elle est cofondatrice, avec Daniel de la Porte ouverte sur les mots, lieu de motivation à l’écriture et l’oralité ici même à Rimouski.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×