Gouvernement du Québec
28.11.2020
Général EN AUDIO Ébénisterie communautaire : les promoteurs devront se passer du soutien...

EN AUDIO Ébénisterie communautaire : les promoteurs devront se passer du soutien de Rimouski

Les promoteurs d’une ébénisterie communautaire devront compter sur quelqu’un d’autre que la Ville de Rimouski pour concrétiser leur projet.

Le maire Marc Parent a déclaré au journal le soir qu’il comptait resserrer les dépenses municipales d’ici à la fin de son mandat. Par conséquent, la Ville n’investira pas dans la réfection des bâtisses lorgnés par les promoteurs de l’ébénisterie, dont l’ancienne caserne de pompiers de Nazareth ou les anciens édifices municipaux de Pointe-au-Père ou Rimouski-Est.

Dans l’entrevue qu’il a accordée au journal le soir, Marc Parent maintient que la commission scolaire des Phares se montre disposée à offrir des locaux à l’Ébénisterie communautaire de Rimouski, mais que les promoteurs n’en ont pas voulu. Il propose maintenant d’autres solutions.

Le maire de Rimouski, Marc Parent, explique pourquoi la Ville de Rimouski ne fournira pas de locaux au projet d’ébénisterie communautaire.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×