28.02.2020
Actualités Océanic Un réveil apprécié de l’offensive

Un réveil apprécié de l’offensive

Ce n’est pas Serge Beausoleil qui va s’en plaindre. Son équipe a marqué six buts et ils sont venus de cinq joueurs différents.

Toujours diminué par l’absence de six réguliers, l’Océanic a disputé un solide match soir, signant une victoire de 6-3 sur les Islanders de Charlottetown devant une galerie de 2 591 spectateurs.

Mikael Martel (son premier en carrière), Alexis Lafrenière (2), Cole Cormier, Nathan Ouellet et Jeffrey Durocher ont marqué pour les locaux qui ont dominé 30-25 dans les lancers. Douze joueurs de l’Océanic ont noirci la feuille de pointage, un fait plutôt rarissime depuis le début de la saison. 

Tout cela aux dépens de l’excellent gardien Matthew Welsh qui avait multiplié les étincelantes performances face à l’Océanic depuis cinq ans.

« On patinait bien, on a utilisé notre vitesse, il a eu beaucoup de chances de marquer, on en avait 21 après deux périodes. C’est une grosse victoire pour nous », a résumé Beausoleil.

C’est le jeune Alexis Brisson, rappelé du midget AAA, qui a complété le trio de Cédric Paré et Lafrenière. Il ne s’est pas inscrit au pointage, mais a eu quelques belles chances. « Un beau joueur de hockey n’est-ce pas. Et il encore 15 ans. Il a bien complété le trio », a souligné Beausoleil ajoutant qu’il sera aussi de l’alignement jeudi soir. 

Brett Budgell et Drew Johnson (2) ont les buts des Islanders aux dépens de Raphaël Audet qui a bien fait dans la victoire.

Nathan Ouellet, la première étoile du match, a apprécié la performance collective des siens. « On a joué un bon match d’équipe ce soir, on a été très bon sur les unités spéciales et on a bien appliqué le plan de match », a souligné le Louperivois qui ne connait pas les demi-mesures. 

Pour l’Océanic, il s’agissait d’une 500e victoire en histoire à domicile.

En bref

Colten Ellis, Dmitry Zavgorodniy, Adam Raska, Maxime Collin, Ludovic Soucy et Jacob Kelley étaient à nouveau absents chez l’Océanic. Philippe Casault a été laissé de côté…  Alexis Brisson et le gardien Thomas Couture ont été rappelés… D’Artagnan Joly n’était pas en uniforme. L’Océanic a expliqué que son no 74 n’était pas arrivé à Rimouski et qu’il restait certains détails administratifs à régler. Il devrait jouer jeudi lors de la visite de Sherbrooke… La LHJMQ a annoncé que l’ex-entraineur de l’Océanic (2017 à 2011), Clément Jodoin, sera intronisé au Temple de la renommée le 8 avril prochain. Les autres immortels de la cuvée 2020 sont Simon Gamache, Roberto Luongo, Stéphane Robidas et Rick Vaive…

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×