21.02.2020
Nouvelle de 19 h Une victoire en cadeau aux partisans

Une victoire en cadeau aux partisans

L’Océanic a conclu sa première moitié de saison avec un gain de 5-3 sur les Remparts de Québec, samedi au Colisée Financière Sun Life.

C’est le but de Cédric Paré, en troisième période qui a brisé l’égalité. Il a reçu une passe arrière savante du jeune Zachary Bolduc. Le grand no 19 prend donc congé pour les Fêtes avec 31 buts et 62 points à son dossier en 34 matchs. Bolduc a complété dans un filet désert. 

« On a trouvé le moyen d’aller chercher les deux points. J’ai un gros sentiment de fierté aujourd’hui parce que c’est très difficile pour les gars après le calendrier éreintant que nous avons eu, les examens à l’école et le fait de pouvoir rester focaliser et jouer du hockey de qualité. Ils ont puisé au fond d’eux-mêmes pour aller chercher deux précieux gros points, je suis très fier d’eux », a souligné Serge Beausoleil.

D’Artagnan Joly (1er) avait ouvert le pointage dès la première période que l’Océanic a dominé. Aleksei Sergeev a créé l’égalité sur une belle incursion au filet, si bien que c’était l’égalité 1-1 après 20 minutes de jeu.

Le jeu fut plus partagé en deuxième. Sergeev (2e) et Malatesta (14e) sur un lancer de punition ont les buts des visiteurs alors qu’Isaac Belliveau (7e) et Frédéryk Janvier (2e) ont ceux de l’Océanic. 

L’Océanic a lancé à 29 reprises sur le gardien Tristan Côté-Cazenave, acquis des Tigres de Victoriaville plus tôt dans la journée. À l’autre bout, Jonathan Labrie a bien fait avec ses 23 arrêts. Il a eu son mot à dire dans cette victoire.

 « Il nous manque beaucoup de réguliers, il y a des blessures, mais on a joué avec passion ce soir, je l’ai aimé beaucoup plus qu’hier. C’est une belle équipe à diriger et ce soir, je me suis senti très choyé », a dit l’entraineur-chef.

Beausoleil ne cache pas que la période de transaction, où il sera dans le groupe des acheteurs, affecte ses jeunes. « C’est palpable. À Rimouski, à travers les années, on compte sur le bout de nos doigts les gars qui étaient enclins à vouloir quitter. Nos joueurs veulent rester ici, on a un groupe soudé. Souvent les équipes disent ça, mais ce que je vois ici en ce moment, c’est des gars qui sont prêts à faire tout ce qu’il faut pour rester. C’est pour ça que c’est une partie de mon travail que j’aime pas mal moins », a indiqué le directeur gérant qui a confirmé qu’il aura des annonces à faire demain. 

Transactions

C’est d’ailleurs demain (dimanche) sur le coup de midi que sera ouverte la période de transactions dans la LHJMQ. Le nom qui circule le plus pour prendre la direction de Rimouski est le centre de 19 ans, Andrew Coxhead, des Remparts, qui n’a d’ailleurs pas joué face à l’Océanic cet après-midi. Un choix de première ronde ainsi que le jeune Cole Cormier seraient le prix à payer. À suivre demain.

En milieu de soirée, certains médias annonçaient que Nicolas Guay des Sea Dogs, un marqueur de 40 buts l’an dernier à Drummondville, sera échangé à l’Océanic. En retour, il y aura entre autres Jeffrey Durocher qui va terminer son stage junior avec les Sea Dogs. 

Puis, le renfort à la ligne bleue aura pour nom Walter Flower, un grand défenseur qui aura passé quatre saisons et demie avec les Mooseheads d’Halifax. Dans son dernier match, samedi à Saint John, il a écopé d’une punition extrême inconduite de partie pour commentaire, remarque ou geste de nature raciale. 

Il faudra attendre à dimanche pour connaitre ce que l’Océanic enverra pour les services de Coxhead, Guay et Flower.

En bref

3 480 spectateurs ont assisté à la rencontre… L’Océanic a utilisé le même alignement que la veille. Anthony D’Amours, Colten Ellis, Dmitry Zavgorodniy et Maxime Collin (blessés) ainsi qu’Alexis Lafrenière et Adam Raska (mondial junior) étaient absents… L’Océanic jouera son prochain match le samedi 28 décembre alors qu’il recevra Chicoutimi…

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×