27.09.2020
Sports Louis-Gabriel Migneault , le parcours d'un jeune homme à travers le hockey

Louis-Gabriel Migneault , le parcours d’un jeune homme à travers le hockey

De Lac Louise en passant par le hockey de développement, la LHPS pour aboutir au Collège Laflèche de Trois-Rivières

C’est le plus grand secret de polichinelle des Québecois, nous vivons souvent nos passions hivernales à travers les sports nordiques. Au sommet de cette liste de sports, le hockey y trône souvent comme préféré des filles et garçons de chez nous.

Pour Louis-Gabriel Migneault, ce parcours a débuté en Alberta dès l’âge de 3 ans alors qu’il foulait la glace du majestueux Lac Louise pour y donner ses premiers coups de patin. Sa mère y travaillait à l’époque pour le Conseil scolaire du Sud de l’Alberta.

De retour à Rimouski, il a vu les programmes de hockey se succéder au fil des ans. Ainsi, après les sports études à l’école Langevin, Louis-Gabriel fut remarqué et invité à se joindre au programme de développement du Mistral de Mont-Joli. Une grosse année dans la catégorie Bantam AA lui a permis de remporter un championnat et la bannière est fièrement exposée au Stade du centenaire de Mont-Joli. Cela a été suivi par une saison dans le Midget Espoir qui regroupe les plus beaux espoirs de 15 ans.

Plus tard, il dut revenir encore une fois à Rimouski, cette fois pour y jouer dans la catégorie Midget BB, bien lui en prit, car une distinction devait le mettre en valeur cette année-là; joueur défensif du Tournoi de la Coupe Dodge.

Il a ensuite connu les balbutiements de la nouvelle structure de la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS). Une excellente saison de 30 points comme défenseur le fit remarqué par d’autres ligues, dont la LHJMQ. Il finit par choisir le Collégial AAA. Il en est d’ailleurs à sa troisième année avec les Dragons de Trois-Rivières du Collège Laflèche.

Plus récemment, en novembre dernier, il a profité d’une opportunité unique alors qu’une équipe d’étoile du Collégial AAA jouait un match en se mesurant contre des joueurs de la NCAA. Ce match fut considéré comme une rencontre de très haut niveau. Louis-Gabriel contemple maintenant la possibilité de devenir professeur d’éducation physique. Peu importe la carrière qu’il choisira, parions que le hockey fera toujours partie de sa vie.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×