28.03.2020
Actualités La course du fuyard aboutit dans un panneau de circulation

La course du fuyard aboutit dans un panneau de circulation

Second cas de poursuite policière en une semaine

Un second cas de poursuite d’un automobiliste délinquant, au Bas-Saint-Laurent, en moins d’une semaine, s’est produit à La Pocatière ce matin.

Lundi dernier, un homme d’Amqui a été arrêté après une telle poursuite dans les rues de Rimouski. Une fouille de son véhicule a permis de découvrir qu’il y avait de la cocaïne à bord de son véhicule et il fera face à des accusations en conséquence. Il y avait trois passagers à bord qui ne seront pas inquiétés.

Cependant, tout comme depuis le début de la semaine, il n’y avait toujours pas d’accident de la route majeur à déplorer, à 9 h, ce matin.

« Vers 5 h ce matin, les policiers de la MRC du Kamouraska ont reçu un appel concernant un véhicule qui circulait à haute vitesse et qui effectuait des manœuvres dangereuses sur l’autoroute 20 Est, à La Pocatière. Le véhicule a été localisé mais il a poursuivi son chemin quand les policiers ont tenté de l’intercepter. Il s’en est suivi une brève poursuite », relate le sergent Stéphanie Jauvin.

Perte de contrôle

« Le suspect a pris la sortie 488 et a perdu la maîtrise de son véhicule dans une courbe. Il s’est finalement immobilisé et le conducteur a été soumis à un test d’alcoolémie qu’il a échoué. Il a donc été arrêté avant d’être conduit au centre hospitalier le plus proche pour soigner des blessures mineures. Il y avait trois personnes qui prenaient place à bord. Un des passagers est demeuré sur les lieux mais un autre a fui », explique-t-elle encore.

Ce dernier a été localisé dans un motel de Rivière-du-Loup et a été arrêté pour entrave au travail des policiers. L’enquête est en cours. Un expert a étudié la scène de l’accident.

Le dossier sera soumis au procureur et le conducteur pourrait faire face notamment à des accusations de fuite, de conduite dangereuse et de conduite avec les capacités affaiblies. Il pourrait aussi être accusé de possession de stupéfiants, car une drogue dont la nature n’a pas été précisée par la SQ a été trouvée sur place.

À la suite d’une mise à jour à 14 h 30, la SQ n’avait aucun autre incident majeur à souligner en ce 27 décembre.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×