06.06.2020
Nouvelle de 17 h Le Parc du Mont-Saint-Mathieu mène un projet d’investissement de 2,5 M$

Le Parc du Mont-Saint-Mathieu mène un projet d’investissement de 2,5 M$

L’inauguration d’une nouvelle remontée mécanique, vendredi, marquait le lancement d’un grand projet de développement de 2,5 M$ au Parc du Mont-Saint-Mathieu comprenant notamment la construction de chalets et l’amélioration du système d’enneigement.

Le président de la Corporation de gestion du Parc du Mont-Saint-Mathieu, Gaston Rioux, parle d’une journée marquante dans les 50 ans d’histoire de la station. « Cette nouvelle remontée mécanique apporte une nouvelle dimension à notre montagne. Elle permet de mettre en valeur la section Est de la montagne qui est méconnue et qui a un potentiel énorme. Cela s’inscrit dans un projet plus large qui inclura, entre autres, la construction de 10 chalets pour former un village piétonnier à l’été 2020, l’amélioration du système d’enneigement et l’aménagement d’un réseau de sentiers de ski de fond. Pour ce faire, une campagne de financement est en cours avec un objectif de 250 000 $ ».

1,3 M$ pour le Téléski Desjardins

Le Téléski Desjardins, un investissement de 1,3 M$ s’inscrit dans le projet global de développement du Parc. « Le Téléski Desjardins permet de remonter jusqu’à 600 skieurs par heure en toute sécurité et plus rapidement qu’avec le télésiège. Il permet de parcourir une distance de 968 mètres pour atteindre le sommet à 338 mètres d’altitude. Nous travaillions sur ce projet depuis trois ans. Notre clientèle est en hausse et nous voulions offrir encore plus de services. Avec cet ajout, notre bonifions notre capacité de remontée de 25 % à 3 100 skieurs par heure », déclare le directeur général du Parc, François April, qui précise que la station fait maintenant partie des grands centres de ski au Québec.

Sollicitation corporative

La dénomination de la remontée Téléski Desjardins s’inscrit dans cette sollicitation corporative. « Nous avons répondu oui rapidement quand François April nous a sollicité pour la remontée mécanique. Le Parc est un bel actif pour la MRC. Nous sommes contents de participer à son développement », commente le directeur général de la Caisse Desjardins des Basques, Roberto Dionne, qui a été le premier à utiliser la remontée, vendredi.

Le projet bénéficie d’octrois gouvernementaux de 1,4 M$ de divers ministères du gouvernement du Québec et de Tourisme Bas-Saint-Laurent. La MRC des Basques et la municipalité de Saint-Mathieu-de-Rioux supportent le projet à la hauteur de 250 000 $ par l’entremise du Fond éolien. Le projet bénéficie aussi d’un prêt de 500 000 $ d’Investissement Québec.

« Je me réjouis de la réalisation de ce projet qui aura un effet positif sur le développement économique de la région. La station poursuit, depuis plusieurs années, une belle ascension en matière d’installations, d’équipements et d’achalandage. Je suis très fière du travail accompli par les gestionnaires et leurs partenaires. Je leur souhaite beaucoup de succès », a fait savoir la ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, Marie-Eve Proulx.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×