21.09.2020
Nouvelle de 17 h Patrick Michaud remporte un des plus importants tournois au Québec

Patrick Michaud remporte un des plus importants tournois au Québec

Patrick Michaud, de Saint-Eugène-de-Ladrière, vient de remporter un des plus importants tournois de quilles au Québec, la Classique Honda, en fin de semaine dernière à Val-d’Or.

C’est la deuxième fois que Michaud remporte ce titre et la bourse de 5 000 $ s’y rattachant. « Ce tournoi regroupait 140 quilleurs d’un peu partout au Québec répartis quatre classes. Pour la grande finale, les deux meilleurs de chaque classe disputaient une partie suicide. J’ai joué 290 en finale, ce qui m’a donné la victoire. C’était ma 5e participation à ce tournoi qui en était à sa 6e présentation. À ma première année, j’avais fini 3e. J’avais aussi gagné le tournoi à ma deuxième participation », commente le joueur de 27 ans membre de l’équipe nationale du Canada pour une deuxième année.

« Le sentiment de retourner sur le sentier de la victoire me fait le plus grand bien. Ça n’a pas été un parcours facile et, pour être honnête, j’ai dû beaucoup me battre avec moi-même. Un changement de stratégie mentale et de l’improvisation m’ont permis de jouer ma meilleure partie du tournoi au bon moment avec un 290 en grande finale », ajoute-t-il.

Michel Sergerie, un Matanais d’origine résidant maintenant à Rimouski, s’est incliné en demi-finale.

Membre de l’équipe nationale

Patrick a été un choix des entraîneurs pour faire partie de la formation canadienne en 2020. « Cela représente beaucoup pour moi avec tous les bons joueurs que nous avons au Canada d’être choisis par le comité. L’an dernier, je n’ai pas eu la chance de faire de tournoi avec l’équipe, mais cela m’a permis de prendre une certaine expérience. J’espère que ça m’aidera pour ma 2e année avec eux », commente le joueur de 27 ans comptant 59 parties parfaites à son actif.

Avec la fermeture du Salon de quilles de Saint-Fabien en 2018, le fils de Jean-Guy Michaud et Huguette Cimon s’entraîne maintenant au Salon de quilles Vézina de Rimouski.

« Patrick est le « king » dans la région. Je joue contre lui dans la ligue du mercredi à la Salle de quilles Vézina. C’est un gaucher qui réussit une rotation parfaite avec sa boule. La première fois que je l’ai vu jouer, il avait 10 ou 11 ans et il avait fait une partie parfaite à Saint-Fabien », commente le quilleur d’expérience Gilles Méthot, de Rimouski.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×