26.09.2020
Actualités Faits divers Un nouveau centre pour combattre la cybercriminalité

Un nouveau centre pour combattre la cybercriminalité

Un centre de renseignement et de cybersécurité mettra au point des technologies afin de combattre la cybercriminalité et de faire du Canada un chef de file en matière de cybersécurité.

En 2025, il y aura quelque 75 milliards de dispositifs branchés à l’échelle planétaire. Les Canadiens doivent avoir l’assurance que leurs données et leurs renseignements personnels sont protégés en ligne.

À l’occasion de la réunion annuelle du Forum économique mondial, cette semaine à Davos, en Suisse, le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, Navdeep Bains, a rencontré le président-directeur général de Mastercard, Ajay Banga. Ils ont annoncé un investissement de 510 M$ de Mastercard visant à établir un nouveau centre mondial de renseignement et de cybersécurité à Vancouver, en Colombie-Britannique.

Le gouvernement du Canada investit 49 M$ pour soutenir ce projet. En plus de rehausser le leadership du Canada en matière de cybersécurité, le projet soutiendra 380 emplois et permettra la création de 100 stages pour des étudiants inscrits à un programme d’alternance travail-études.

Le centre mettra au point des technologies et établira des normes qui permettront aux Canadiens et aux citoyens du monde entier d’utiliser en toute sécurité leurs dispositifs branchés à Internet — téléphone, tablette, ordinateur, véhicule — sans craindre le vol de leurs renseignements personnels et financiers.

En collaboration avec des universités, des entreprises et le secteur public, le centre mettra aussi au point des outils logiciels qui permettront aux organisations de toutes les tailles d’intégrer plus efficacement les technologies de cybersécurité dans leurs activités.  

« Les Canadiens utilisent de plus en plus leurs dispositifs branchés, notamment lors de leurs transactions financières sensibles. Il est donc important pour eux que leurs données et leurs renseignements personnels soient bien protégés. Notre gouvernement investit dans un nouveau centre de cybersécurité au Canada dans le but de soutenir la mise au point des solutions technologiques nécessaires pour protéger les renseignements personnels et financiers des Canadiens et des gens du monde entier lors de l’utilisation de leurs dispositifs. Ainsi, le Canada deviendra un chef de file mondial en matière de cybersécurité et nous pourrons réduire les coûts de la cybercriminalité au pays, qui sont estimés à trois milliards de dollars par année », déclare le ministre Bains.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×