20.09.2020
Nouvelle de 19 h Une difficile victoire face à des Remparts coriaces

Une difficile victoire face à des Remparts coriaces

L’Océanic ne l’a pas eu facile face à des Remparts de Québec coriaces dans un gain de 4-2 devant une foule de 3 747 spectateurs.

Justin Bergeron a pris les choses en main avec un but et deux mentions d’assistance. Son but a brisé l’égalité de 2-2 avec cinq minutes à jouer dans la rencontre. 

« On a trouvé une façon de gagner. Les gars peinaient ce soir. Il y a des matchs comme où tu as de l’énergie comme c’était le cas vendredi contre Chicoutimi. Aujourd’hui, les replis défensifs étaient difficiles. Il a fallu la travailler. Québec a mis beaucoup d’énergie. Ils ont une jeune, mais très rapide », a résumé Serge Beausoleil.

Les Remparts ont donné le ton au match avec deux buts dans les quatre premières minutes de jeu de la partie. Anthony Gagnon et Nathan Gaucher ont déjoué Colten Ellis. Le vétéran gardien a ensuite fermé la porte aux visiteurs. Maxime Collin a répliqué pour l’Océanic avant la fin de l’engagement.

Adam Raska, l’un des meilleurs des siens, a le seul but de la deuxième, en avantage numérique, sur un tir des poignets dans la partie supérieure qui a battu Emerik Despatie qui a offert une très solide performance.

Alexis Lafrenière a vu son match prendre fin en début de troisième période quand il a été expulsé pour une mise en échec à la tête de Thomas Caron. L’accumulation des codes 4 dans le dossier de Lafrenière devrait lui valoir une suspension. À suivre dans les prochains jours. Caron est revenu au jeu quelques minutes plus tard après avoir retraité au vestiaire.

« On n’a pas donné de chance durant la majeure d’Alexis. Les gars ont particulièrement bien fait », a souligné l’entraineur-chef au sujet de ce fait saillant qui a précédé le but de la victoire.

Le défenseur Bergeron a ensuite tranché le débat à la faveur de l’Océanic qui a dominé 34-26 dans les lancers. Zachary Bolduc a complété dans un filet désert avec quatre secondes à jouer.

« En général, l’équipe a bien travaillé en zone offensive, on a créé beaucoup de choses. Ça va bien depuis mon arrivée, j’ai été bien intégré à l’équipe. J’aime le style de jeu qui laisse place à la création. J’aime ça, c’est dans mes cordes et ça fonctionne », a mentionné Bergeron qui cumule un dossier de 3-4-7 en 10 matchs avec l’Océanic. Globalement, sa fiche est de 10-21-31 en 41 parties cette saison.

En bref

Le grand Walter Flower a joué un solide match à la ligne bleue en plus de récolter deux mentions d’assistance… Isaac Belliveau et Andrew Coxhead ont effectué un retour au jeu, mais Nicolas Guay (raideur au cou) a été retiré de l’alignement à la dernière minute… Frédéryck Janvier et Ludovic Soucy (blessés) ainsi que Philippe Casault étaient aussi absents… L’Océanic a donc joué avec 11 attaquants et 7 défenseurs… Saint John sera le visiteur, mardi soir….

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×