01.10.2020
Actualités Faits divers Le curé de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup accusé d’agressions sexuelles

Le curé de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup accusé d’agressions sexuelles

Le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec a procédé ce mercredi à l’arrestation du curé de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup, Béatrix Morin, 74 ans, relativement à plusieurs agressions sexuelles.

Béatrix Morin devait comparaître ce mercredi au palais de Rivière-du-Loup sous divers chefs d’accusation en matière d’agression sexuelle, de grossière indécence et d’attentat à la pudeur.

« Le suspect œuvrait dans le milieu ecclésiastique au moment des événements qui se seraient produits entre 1970 et 1990 dans les municipalités de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup, de Témiscouata-sur-le-Lac et de Saint-Épiphane », rapporte la SQ dans un communiqué.

Puisque plusieurs victimes ont été identifiées, la structure de gestion des enquêtes sur les crimes en série (GECS), coordonnée par la Sûreté du Québec, a été déployée. Il s’agit d’une structure de commandement unifié au sein de laquelle les services de police québécois travaillent en partenariat afin d’identifier rapidement les crimes commis par des prédateurs et de procéder à leur arrestation. Cette coordination provinciale permet donc une mise en commun des ressources policières et vise à mieux protéger les victimes.

Toute personne qui aurait de l’information sur Béatrix Morin ou concernant ses agissements peut en tout temps la transmettre de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×