26.10.2020
Nouvelle de 19 h La série victorieuse rendue à sept

La série victorieuse rendue à sept

Gain de 4-1 sur les Foreurs

L’Océanic a complété, samedi, un très fructueux séjour à domicile avec un gain de 4-1 sur les Foreurs de Val-d’Or devant une galerie de 3 556 spectateurs. 

Globalement, la série de victoires de l’équipe est rendue à sept. À domicile, il s’agissait d’un 5e gain de suite depuis vendredi dernier. Dans ces cinq parties, la formation rimouskoise a dominé ses adversaires par 19 buts contre seulement 6. 

Si on veut faire parler davantage les chiffres, l’Océanic n’a alloué que six buts à ses sept derniers matchs et 14 dans ses 12 derniers, depuis le 7 janvier, soit depuis que l’alignement a subi des modifications au terme de la période des transactions.

C’est Andrew Coxhead (9e) qui a ouvert le pointage sur un deuxième effort à mi-chemin en première période. Il s’agissait de son premier but en 15 matchs depuis son arrivée avec l’Océanic.

Le jeu fut beaucoup plus partagé en deuxième. Justin Robidas a profité d’un revirement de Christophe Chiasson en zone neutre pour s’amener vers Creed Jones qu’il a déjoué. Coach Beausoleil n’a pas semblé apprécier le jeu de son no 16. 

« Guay, Chiasson et Verreault ont obtenu cinq ou six solides chances de marquer. Chiasson a joué un très bon match à part son revirement en deuxième, que j’ai oublié », a dit l’entraineur-chef qui a toutefois oublié Chiasson sur le banc le reste du match, sauf pour quelques présences en fin de rencontre. 

Beausoleil a incidemment brassé la soupe en troisième afin de secouer son offensive. Il n’avait pas aimé la gestion de la rondelle durant le deuxième engagement. « On avait un peu perdu notre momentum, mais les gars ont rectifié ça en troisième, passant de 21 revirements à 5 avec huit belles chances de marquer contre deux. On a joué une 3e période solide qui nous permet de ravir deux points importants », a-t-il souligné.

Les nouvelles combinaisons ont eu leur effet, mais ce sont deux défenseurs qui ont d’abord noirci la feuille de pointage, soit Justin Bergeron (11e), puis Zachary Massicotte (4e) sur une très belle passe de Dmitry Zavgorodniy lors du premier et seul jeu de puissance de la partie. Nicolas Guay (23e) a ensuite mis le match hors de portée pour les visiteurs.

L’Océanic a largement dominé la rencontre avec 43 lancers contre 19. 

En bref

Nicolas Guay a effectué un retour au jeu… Alexis Lafrenière (suspendu), Ludovic Soucy, Philippe Casault et Frédéryck Janvier (blessés) n’ont pas joué tout comme Brandon Casey… Christophe Chiasson a été rappelé comme 12e attaquant… Le Journal de Québec nous apprend que la LHJMQ a imposé un autre événement obligatoire dans l’agenda d’Alexis Lafrenière. Il sera présenté à la foule du Centre Bell le lundi 10 février, en compagnie de quelques autres espoirs du prochain repêchage, avant le match du CH face à l’Arizona. On imagine déjà le nombre de micros qui vont l’accueillir… L’Océanic profite d’une pause de quelques jours. Il jouera un trois en trois en fin de semaine prochaine à Shawinigan, vendredi, et à Gatineau, samedi et dimanche… 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×