28.10.2020
Nouvelle de 17 h Au tour de Raska de tomber au combat

Au tour de Raska de tomber au combat

L'Océanic joue trois parties en trois jours sur la route en fin de semaine

Ce n’est pas en fin de semaine que l’Océanic pourra compter, une première fois, sur tous ses joueurs de premier plan en attaque.

Avec le retour au jeu d’Alexis Lafrenière au terme de sa suspension de trois parties, Serge Beausoleil pensait bien pouvoir mettre sur la glace ses combinaisons que l’on devrait voir en séries, mais ce ne sera pas le cas.

Il lui manquera Adam Raska, un membre de son « top 6 ». Pas une seule fois l’entraineur aura eu ce luxe depuis que l’équipe compte sur son alignement amélioré au terme de la période de transaction. 

« Raska s’est blessé à la fin du dernier match et il sera absent pour deux à trois semaines », a confirmé Beausoleil alors qu’il était en route pour Shawinigan où l’Océanic jouera vendredi soir avant de visiter Gatineau, samedi et dimanche. Les attaquants Frédéryck Janvier et Ludovic Soucy sont aussi sur la liste des blessés depuis quelques semaines.

Sur la statistique des parties manquées, l’Océanic est rudement mis à l’épreuve depuis le début de la saison. « Ce ne sont pas des choses que j’aime discuter, mais ça m’agace beaucoup. Ça déséquilibre nos trios, ça ne me permet pas d’avoir de la stabilité et ça touche à notre avantage numérique. Raska est un joueur important, il est de la dynamite en bâton. Mais, c’est notre réalité et il faut vivre avec. C’est plate, mais ce sont les aléas d’une saison de hockey », poursuit-il. 

Son équipe va se présenter en Mauricie sur une séquence de sept victoires. « Il y a des défis dans les trois matchs de la fin de semaine. Shawinigan a marqué sept buts hier dans un gain de 7-5 contre Chicoutimi et Gatineau est une nouvelle équipe qui joue avec énormément d’ardeur depuis quelques semaines et qui n’est pas facile à vaincre », explique l’entraineur-chef.

Il salue l’ajout de son capitaine qui risque fort d’avoir des ailes face aux Cataractes, un club contre lequel il a connu beaucoup de succès depuis trois ans. « C’est un ajout très important sans aucun doute. On a gagné nos matchs pendant son absence et on a joué du bon hockey, mais il va nous aider à être meilleurs tout simplement. »

Les deux gardiens se partageront le travail en fin de semaine. On peut anticiper que Colten Ellis jouera à Shawinigan et que Creed Jones affrontera son ancienne équipe à Gatineau samedi. 

Chemin faisant vers Shawinigan où il logera deux soirs, l’Océanic a tenu une séance d’entrainement en après-midi sur une patinoire extérieure à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×