30.10.2020
Actualités Un autre D’Anjou suit les traces de Pierre-Paul

Un autre D’Anjou suit les traces de Pierre-Paul

Chez Molson Coors

Un couple d’ex-Rimouskois bien connu, Ginette Caron et Pierre-Paul D’Anjou, célèbre une nouvelle d’importance pour un de ses enfants.

La vie sourit aux parents de trois enfants devenus adultes qui mènent de belles carrières : Dominique, 43 ans, psychologue, Martin, 45 ans, animateur télé et promoteur de sport motorisé, et Patrick, 42 ans, qui vient d’obtenir une importante nomination chez Molson Coors, devenant l’un des trois vice-présidents de la compagnie au Canada.

« C’est une grande source de fierté pour toute la famille. Patrick est avec Molson Coors depuis 25 ans. Il a été vice-président des ventes et directeur des ventes à Montréal et il est maintenant vice-président Commerce au détail pour le Québec et les Martimes depuis un mois », soutient Pierre-Paul, en couple avec Ginette depuis 1973.

Amis de Rimouski

Ils sont installés à Québec depuis 2008. Pierre-Paul a été notamment directeur du Service des loisirs de Rimouski, de 1972 à 1979, puis, il a fait une carrière de 26 ans chez Okeefe et Molson, alors qu’il fut notamment directeur des ventes pour le Québec. Adeptes de la natation et des quilles, Ginette et Pierre-Paul habitent à Beauport et fréquentent notamment d’anciens Rimouskois comme le pharmacien Raymond Fortier.

« On ne s’ennuie pas, c’est certain et on est choyés pour ce qui est de la famille immédiate. Tout le monde est en forme. Je dois lever mon chapeau à Ginette car le mérite lui revient beaucoup, étant donné que je n’ai pas été très présent pendant un bon bout de temps en raison de mes occupations professionnelles », raconte celui qui suite l’actualité rimouskoise par le biais du journal le soir.

Défi important

Patrick D’Anjou se retrouve dans un poste important à un moment charnière pour l’industrie de la bière conventionnelle.

« Le marché est décroissant depuis trois ans. La bataille est très vive entre les géants de la bière qui forment maintenant de gros conglomérats. La concurrence est mondiale. Molson Coors vient de procéder à une restructuration majeure et le poste de Patrick en fait partie. Il doit s’occuper des épiceries, des dépanneurs et des sociétés provinciales de vente d’alcool des Maritimes. Les bureaux de Coors au Colorado viennent d’être centralisés à Chicago, Illinois » relève Pierre-Paul D’Anjou.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×