31.10.2020
Actualités Le cancer ne prend aucun répit

Le cancer ne prend aucun répit

À l’instar de plusieurs autres organismes, l’Association du cancer de l’Est du Québec doit toujours aller chercher une partie importante de son financement dans la communauté pour dispenser ses nombreux services.

Et peu importe les changements qui surviennent dans les politiques de ceux qui gèrent ses autres sources de financement, comme la Ville de Rimouski récemment, ce sera toujours la population le principal pilier sur lequel elle s’appuie. Les dernières statistiques sont simples à retenir: on a un risque sur deux d’en être atteint mais une chance sur deux d’en guérir.

Fondée il y a près de 40 ans par des personnes déterminées comme le regretté Omer Brazeau et le docteur Georges Lévesque, l’ACEQ permet à des milliers de personnes du Bas-St-Laurent, de la Gaspésie et de la Côte-Nord d’éviter de se déplacer vers les grands centres pour y recevoir des soins contre le cancer.

Dans cette entrevue accordée au journal le soir, le président de l’Association du cancer de l’Est du Québec, Daniel Bénéteau, nous parle de l’importance de cette organisation dans la région.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×