28.10.2020
COVID-19 Nos services d'urgence aux aguets

Nos services d’urgence aux aguets

- Dans les MRC de Rimouski-Neigette, La Mitis et Les Basques

En plus de lutter contre les incendies, le Service de sécurité incendie des différentes municipalités des MRC de Rimouski-Neigette, La Mitis et Les Basques sont des acteurs importants en ce qui concerne l’organisation des secours ainsi que du sauvetage de personnes lors d’événements ou de situation de crise.

Il travaille généralement à la prévention avec d’autres services qui peuvent concernés la sécurité civile. Un tour d’horizon rapide nous permet de constater que c’est particulièrement tranquille dans nos trois MRC voisines mais des mesures exceptionnelles sont appliquées.

MRC La Mitis

Le directeur du Service des incendies région Mont-Joli, monsieur Robert Roger, nous apprend que quelques mesures ont été mises en place : « Nous décontaminons nos véhicules après chaque intervention. Aussi, puisque nos équipes sont composées de pompiers à temps partiel et de volontaires, nous avons séparé les équipes en deux quarts de travail distincts au cas ou une équipe devait être contaminée par la COVID-19 ». Monsieur Roger a aussi remarqué que les accidents de la routes sont à la baisse à cause du confinement à la maison ce qui réduit les sorties en auto.

MRC Les Basques

Le directeur, Service des incendies et de la sécurité civile de Trois-Pistoles, monsieur Pascal Rousseau, commence par nous dire que ça va bien présentement. Il enchaîne : « À Trois-Pistoles des mesures extrêmes pour la protection des employés sont aussi appliquées, désinfection à chaque sortie des camions, des appareils respiratoires et de tous les équipements avec lesquels les employés ont été en contact ».  Du côté des incendies, il en rapporte un seul depuis jeudi passé et il constate qu’il y a moins d’accidents de la route. Il conclut en suppliant la population : « Svp respectez les directives de distanciation sociale et de confinement dans vos résidences, ne sortez que quand c’est vraiment nécessaire ».

Ville de Rimouski

Du côté de la Ville de Rimouski, une nouvelle politique au Service des communications stipule que les demandes d’interview doivent être faites de 24 à 48 heures à l’avance.

Le journal le soir déplore cette réalité alors que les contribuables sont à l’affût de toutes les nouvelles entourant les mesures de sécurité qui sont mises en place pendant la pandémie.

Tout se passe avec beaucoup de fluidité dans les autres municipalités. Malheureusement deux heures de préavis n’ont pas suffi pour avoir les commentaires de Jean-Sébastien Meunier, Directeur du Service sécurité incendie de la Ville de Rimouski.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×