28.11.2020
COVID-19 Radio-Canada: un reflet de la société

Radio-Canada: un reflet de la société

- Josée Bouchard, Radio-Canada, régions Est-du-Québec

Les médias ont toujours joué un rôle important pendant les périodes de conflits ou de crises dans le monde, car la diffusion de l’information pendant ces périodes devient un enjeu crucial. Le rôle des médias de masse reprend tout son sens alors que l’on tente de distinguer entre réalité et rumeurs qui émanent souvent des réseaux sociaux.

Le journal le soir continue de mettre en lumière les différents médias de notre région et de vérifier comment tout se passe chez eux en cette période névralgique. Aujourd’hui dans un 3e reportage sur le sujet on fait le point avec Josée Bouchard, directrice, développement du contenu et de la production, programmation, régions Est-du-Québec.

Enjeu majeur

Éric Gagnon, Animateur bien connu qui anime Info-Réveil à la radio de Radio-Canada. Crédit photo: Barbara Dionne, Radio-Canada

Selon madame Bouchard, tout se passe bien présentement : « Nous sommes un peu le reflet de la société. Nous nous devons, tout d’abord, de prioriser la santé de nos employés que nous considérons comme l’enjeu majeur. Par la suite, notre objectif est de dispenser les services de base pour nos auditeurs, mais aussi de nous assurer de bien les divertir ».

Mesures mises en place

Les employés se prêtent de bon gré aux règles de distanciation qui sont mises en place. Crédit photo: Barbara Dionne, Radio-Canada

Les locaux de Radio-Canada sont situés au 185 Boulevard René Lepage Est à Rimouski et dès le départ plusieurs mesures ont été mises place : « Le 19 mars, les derniers visiteurs se présentaient chez nous pour faire des interviews et cela inclut le directeur de la Santé publique du Bas-Saint-Laurent, le Dr Sylvain Leduc, qui avait aussi à respecter les règles de distanciation sociale », rappelle-t-elle en riant. Le journal le soir a appris qu’à partir du 20 mars, une interdiction d’accès aux visiteurs et aux membres de famille a été instaurée. La directrice poursuit : « 69% de nos employés font actuellement du télétravail et nous avons un objectif de nous rendre à 80 ou 85%. Nous travaillons avec deux équipes et nous nous sommes assurés d’ajuster les horaires pour ne pas qu’elles se croisent ».

Les revenus en baisse sur le plan national

On croit souvent que puisque Radio-Canada est une Société de la couronne qu’elle est moins affectée par les ventes à la baisse que les médias de propriété privée. Madame Bouchard insiste avec vigueur : « Nous sommes aussi touchés par ce qui se passe, particulièrement du côté de la télévision, prenez l’exemple de l’annulation des Jeux olympiques d’été de Tokyo, cela a un impact majeur et il y a d’autres annonceurs qui repoussent leurs publicités. Malgré tout, nous avons la directive de maintenir l’ensemble des activités et de ne faire aucune réduction ».

Optimiste en toutes circonstances

C’est avec un message empreint de philosophie que madame Bouchard nous laisse en guise de conclusion : « Je suis une personne qui est foncièrement optimiste dans la vie et je crois que beaucoup de leçons seront retenues de cette crise, par exemple, juste l’idée d’apprendre à utiliser au maximum les moyens qui sont à notre disposition. Il y a aussi le fait que la créativité démontrée par les entreprises de chez nous nous rend bien fiers de leur capacité à se virer de bord. Peut-être serons-nous un peu moins gênés de glorifier nos entrepreneurs locaux qu’autrefois. Finalement, une plus grande solidarité semble émerger de tout cela », conclut-elle.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×