guycaron
Chroniques > Chasse et pêche > Orignaux sous étude et la Covid-19 modifie les pratiques sur la ZEC-BSL
Chasse et pêche

Orignaux sous étude et la Covid-19 modifie les pratiques sur la ZEC-BSL

Cette semaine à « Rendez-Vous Nature »
Des biologistes, dont Serge Couturier, à droite, et un orignal ciblé pour l’étude. (Photo Serge Couturier FaceBook)

Cette semaine à « Rendez-Vous Nature », on fait le point sur un important programme de recherche d’une durée de cinq ans, de 2 M$, sur labête noire des orignaux, la tique d’hiver, qui hante aussi les chasseurs sportifs. Ernie Wells s’entretient avec le scientifique Steeve Côté, du Département de biologie de l’Université Laval.

De partout au Québec, des chasseurs d’orignaux prévoient leur saison 2020 sur « LA » zec orignal au Québec, la ZEC Bas-Saint-Laurent. Mais en raison de la Covid-19, la direction modifie l’enregistrement des membres et des caches de chasse, comme l’explique le directeur général, Peter Camden.

Et Ernie Wells s’entretient avec le professionnel de la pêche, Patrick Campeau, qui invite les pêcheurs à occuper leur temps libre en mettant de l’ordre dans leur équipement.

Tout cela et plus encore à « Rendez-Vous Nature », sur les stations de radios du Bas-Saint-Laurent, Gaspésie, Côte-Nord, Outaouais, des Laurentides, Lanaudière, Mauricie, Saguenay – Lac-Saint-Jean, Nord-du-Québec, Québec, Port-Menier (Île d’Anticosti), du Nord du Nouveau Brunswick, et sur le web :  www.rendez-vousnature.ca

Facebook Twitter Reddit