01.10.2020
COVID-19 Le député fédéral soutient des organismes communautaires

Le député fédéral soutient des organismes communautaires

Le député fédéral de Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, appuie financièrement des organismes communautaires de sa circonscription.

« Les organismes communautaires de la région effectuent un travail colossal pendant la crise que nous subissons. J’ai choisi de soutenir ceux qui répondent directement à un besoin de base, l’alimentation. Les banques alimentaires et cuisines collectives de Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques, soit Moisson Rimouski-Neigette, les cuisines collectives de Cabano, de Dégelis et la cuisine collective CrocEnsemble des Basques ont bénéficié de mon aide financière », révèle monsieur Blanchette-Joncas.

Invitation

« Je réitère mon invitation à tous, s’ils le peuvent, à leur apporter à leur tour leur soutien. »

« J’ai également tenu à présenter un message à mes concitoyens dans les médias, à la fois afin d’encourager la population pour traverser ces moments difficiles et pour soutenir ces mêmes médias, sérieusement malmenés par la chute importante de leurs revenus publicitaires. J’invite tout le monde par la même occasion à acheter leurs marchandises chez les commerçants locaux. Bon nombre d’entre eux sont déjà capables de répondre à vos demandes en ligne », ajoute le député fédéral de Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas.

Moisson Rimouski-Neigette recueille et distribue des denrées alimentaires à une vingtaine d’organismes communautaires. Elle offre également des paniers pour des individus. Elle organise des cuisines collectives, à la fois pour récupérer les denrées périssables, en minimiser les pertes et apprendre à ses bénéficiaires à préparer des repas sains.

Les cuisines collectives de Cabano, en plus de leur mission définie par le nom, offrent aussi du dépannage alimentaire. Elles proposent des ateliers éducatifs et elles contribuent à la lutte contre la pauvreté. Les cuisines collectives de Dégelis veulent non seulement appuyer leur clientèle à faible revenu pour la préparation de mets économiques et sains, mais aussi favoriser l’augmentation de leur autonomie et de leur estime de soi, tout en valorisant les valeurs de solidarité, d’équité et de justice sociale.

La cuisine collective Croc-Ensemble des Basques remplit une mission similaire aux précédentes, en plus de permettre aux personnes de se créer un réseau d’entraide et de promouvoir leur autonomie.

(Communiqué du bureau de Maxime Blanchette-Joncas)

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×