26.09.2020
COVID-19 Il y aura «des milliers de morts» dans les CHSLD

Il y aura «des milliers de morts» dans les CHSLD

- Ewan Sauves, du bureau du premier ministre Legault

Les scénarios les plus optimistes sont désormais chose du passé quand il est question de la fameuse courbe aplatie tant souhaitée par le premier ministre Legault et ses acolytes. La situation désastreuse des CHSLD en serait le grand responsable.

Situation hors de contrôle

Il semble que François Legault ait même indiqué en privé le week-end dernier que la situation était hors de contrôle. C’est ce que rapportait La Presse ce matin à 5h00 sur son site web.

Dans tous les scénarios dévoilés par le gouvernement il y a deux semaines et mis à jour une fois depuis, « il y a malheureusement des milliers de morts », souligne Ewan Sauves, du bureau du premier ministre, appelé à commenter les informations obtenues par La Presse.

Le 13 avril dernier, le scénario optimiste prévoyait 1442 morts d’ici le 7 mai. Avec 1041 décès en date du 21 avril et une situation qualifiée par le premier ministre Legault de, « hors de contrôle » dans les CHSLD, ce scénario optimiste sera nettement dépassé. On se rappellera aussi que le scénario pessimiste chiffrait le nombre de décès à 9600.

Les statistiques faussées ?

Alain Croteau, président du Syndicat des employés du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal se dit très préoccupé par les chiffres qui sont diffusés par le bureau du premier ministre : « On va avoir les vrais chiffres avec deux semaines de retard. Il est certain qu’il y a plus de morts que ce qu’on nous dit. Je n’écoute plus les chiffres du PM, je me fie au décompte informel de nos membres ».

La Presse a aussi rapporté que la direction régionale de la santé publique reconnaissait ce fait, la situation évolue extrêmement rapidement, font valoir les différents CISSS et CIUSSS, et chaque décès doit être validé par la Direction régionale de santé publique, ce qui occasionne des délais.

« La pointe de l’iceberg » 

Les témoignages recueillis par La Presse sont on ne peut plus éloquents : « C’est l’hécatombe » dans les lieux d’hébergement pour aînés, souligne une source médicale qui est intervenue dans plusieurs CHSLD montréalais touchés par la COVID-19, qui ajoute que les chiffres gouvernementaux ne constituent que « la pointe de l’iceberg ».

« Il y a une très grosse différence entre les chiffres qu’on donne et le nombre de morts », confirme une source administrative qui œuvre dans un CIUSSS montréalais. Dans un établissement, poursuit cette source, on a en réalité près d’une trentaine de morts de plus que ne le montrent les données officielles.

Une autre source médicale œuvrant en CHSLD dit « ne rien comprendre » à la façon dont on calcule les morts. Dans l’établissement où elle travaille, le nombre de morts a grimpé très rapidement en quelques jours, pour dépasser la trentaine de cas. Or, les chiffres officiels ne montraient, pendant des jours, qu’une poignée de morts.

Points de presse corsés à prévoir

Il y a fort à parier que les points de presse quotidiens du premier ministre Legault et son équipe pourraient devenir de plus en plus corsés du point de vue des questions et des comptes à rendre sur cette fameuse transparence dont le premier ministre se réclame.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×