25.09.2020
Actualités Les producteurs de maïs-grain reçoivent 5,2 M $ de plus

Les producteurs de maïs-grain reçoivent 5,2 M $ de plus

Le gouvernement du Québec confirme qu’une somme additionnelle de 5,2 M$ sera versée en compensation aux producteurs de maïs-grain ayant dû faire face à une hausse de prix importante lors de la crise du propane de novembre dernier.

Cette mesure d’aide exceptionnelle, versée par La Financière agricole du Québec (FADQ), vise à atténuer les répercussions négatives de la pénurie et de la hausse du prix du propane au cours de l’automne 2019. Les producteurs de maïs-grain étaient alors en grande difficulté vu l’impossibilité de s’approvisionner en gaz propane. Une fois la grève du CN terminée, le prix du propane a augmenté, venant clore une année 2019 des plus difficiles pour eux.

L’aide annoncée par le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne, prend la forme d’un montant forfaitaire maximal de 23,50$ par hectare de maïs‑grain récolté à partir du 19 novembre 2019. Le maïs-grain qui a été séché ou qui devait l’être avec le propane en 2019 est admissible. Le montant maximal d’aide par producteur est de 50 000$. La mesure s’adresse aux entreprises qui utilisent le propane pour le séchage du maïs‑grain et dont les superficies produites ont été récoltées après le début de la grève du CN.

Cette somme s’ajoute au versement de près de 60 M$ par l’ASREC en indemnités pour l’année 2019 jusqu’à maintenant.

Bon accueil des producteurs

Les Producteurs de grains du Québec (PGQ) accueillent avec enthousiasme le déploiement de la Mesure de soutien aux producteurs de maïs-grain pour atténuer l’impact de la hausse du propane au Québec en 2019.

« Cette aide arrive à un bon moment pour les producteurs et productrices de grains du Québec qui complètent actuellement la période des semis. Ajoutons à cela toute l’incertitude entourant la crise sanitaire, il est certain que cette aide arrive au meilleur moment afin de diminuer l’angoisse des producteurs et des productrices du Québec. D’ailleurs, nous tenons à offrir notre entière collaboration au gouvernement du Québec et à la FADQ pour la suite des choses », déclare Christian Overbeek, président des PGQ.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×