26.05.2020
Nouvelle de 17 h La Ville de Rimouski tient à ses camps de jour

La Ville de Rimouski tient à ses camps de jour

Avec l’annonce du premier ministre, François Legault lors de son point de presse du 21 mai, qui confirmait que les autorités de santé publique ont donné leur aval à l’ouverture des camps de jour dès le 22 juin prochain, comme par les années passées. C’est maintenant au tour du  Conseil municipal de la Ville de Rimouski de décider sous quelle formule se tiendront ses camps de jour.

Des options sur la table

C’est le cas de le dire, la balle est dans le camp du Conseil municipal qui aura à décider parmi les options qui lui seront soumises par l’équipe de Karine Desrosiers, directrice du service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire de Rimouski : « nous avons préparé plusieurs options afin de permettre aux élus de faire un choix éclairé. Le Conseil municipal nous a déjà affirmé qu’il tenait à ses camps de jour pour les jeunes. L’analyse des options se fera en comité plénier lundi prochain et la décision se fera connaître vers 1er juin », rapporte madame Desrosiers.

Recrutement des monitrices et moniteurs

Toujours du côté de la Ville de Rimouski, Karine Desrosiers nous indique que le recrutement se passe bien pour le moment : «Nous avions déjà affiché les postes, et la réponse était bonne avec plusieurs candidats en lice, mais c’était avant la pandémie. Est-ce que la PCU étudiante du fédéral pourrait nuire ? On le saura bien sous peu. Jusqu’ici on a toujours réussi à combler toutes les postes année après année.

Le premier ministre lance un appel

Par ailleurs sur la scène provinciale, on a aussi vu le premier ministre Legault profiter de l’occasion pour lancer un appel aux adolescents et aux jeunes adultes : « On a un gros défi de recrutement. Les villes cherchent des moniteurs et des monitrices. C’est une belle expérience pour travailler tout l’été ! Je lance un appel à tous les jeunes ! », avait affirmé le premier ministre.

Finalement, madame Desrosiers nous a rappelé que des mesures d’hygiène et les règles de distanciation devront toutefois être respectées et des mesures de prévention devront être déployées afin d’éviter la propagation du virus entre les enfants et leurs moniteurs.

À Matane, la formule des camps de jour est déjà connue

Pendant ce temps, la Ville de Matane confirme la tenue de son camp de jour estival pour une période de sept (7) semaines, soit du 22 juin au 7 août prochain.

Le camp de jour municipal se tiendra à l’école Marie-Guyart et les familles demeurant dans la Ville de Matane ayant des enfants entre 5 à 11 ans (maternelle 5 ans complétée à 5e année) pourront utiliser ce service.

Mesures mises en place

Étant donnée la situation actuelle avec la pandémie de COVID-19, des mesures seront mises en place, telles que distanciation physique, augmentation des activités extérieures, limitation des contacts physiques et application des règles d’hygiènes afin de bien respecter le cadre de références approuvé par la Direction de la santé publique.

Le ratio devient :

5-6 ans : 1 moniteur pour 5 enfants;

7-8 ans : 1 moniteur pour 7 enfants;

9-11 ans : 1 moniteur pour 10 enfants.

La période d’inscription aura lieu du 2 au 8 juin 2020 et l’inscription se fera en ligne seulement au www.ville.matane.qc.ca. Les inscriptions sont traitées selon le principe de premier arrivé, premier servi.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×