29.09.2020
Actualités Économie Les propriétaires de ressources intermédiaires d’hébergement alarmés

Les propriétaires de ressources intermédiaires d’hébergement alarmés

L’Association des ressources intermédiaires d’hébergement du Québec (ARIHQ) est alarmée par l’annonce de la mise en place imminente d’un programme de formation rémunérée à 21$/h de préposés aux bénéficiaires et craint que la campagne de recrutement de Québec entraîne une vague de départs dans les ressources intermédiaires qui sont déjà en manque de personnel.

L’ARIHQ presse le gouvernement d’augmenter les salaires des préposés aux bénéficiaires œuvrant en ressources intermédiaires (RI), un réseau 100% financé par le public.

Un rééquilibrage salarial préalable est urgent pour éviter le départ massif des préposés de RI vers le programme de formation qui leur permettra de toucher 26$/h comme préposé, alors que le financement en RI permet d’offrir des salaires de 14$/h.

Cet exode des préposés pourrait laisser à l’abandon les 16 000 personnes vulnérables hébergées en RI au Québec.

Deux classes de préposés

« Est-ce que le gouvernement cherche à siphonner les préposés aux bénéficiaires de nos RI ? C’est ce qu’il risque de faire s’il ne corrige pas le tir. L’annonce du jour vient littéralement dire à nos employés : “lâchez votre job, venez suivre la formation pour le métier que vous faites déjà en RI, on va augmenter votre salaire de 50 % et vous pourrez ensuite travailler dans les CHSLD publics à 26 $/h, plus tous les avantages.” Le premier ministre doit rapidement préciser ses intentions pour éviter un désengagement de nos employés », affirme Johanne Pratte, directrice générale de l’ARIHQ.

L’ARIHQ appuie entièrement l’augmentation promise du salaire des préposés, mais estime que cette réalité doit s’appliquer aux ressources intermédiaires, financées à 100 % par le gouvernement. En continuant de creuser l’écart de salaire entre les préposés en RI et ceux en CHSLD public, le gouvernement démontre clairement qu’il existe à ses yeux deux classes de préposés et deux classes de résidents.

La campagne de recrutement doit non seulement comprendre les ressources intermédiaires, mais doit être précédée de mesures qui permettront l’amélioration des conditions de travail en RI.

14 $ de l’heure

Rappelons qu’actuellement, dans le cadre de l’Entente nationale qui prévaut, l’insuffisance du financement alloué aux RI permet d’offrir un salaire moyen de 14 $/h aux préposés aux bénéficiaires des RI, ce qui cause d’importants enjeux de service à travers l’ensemble des 1 000 ressources intermédiaires du Québec. Alors que la pandémie met en lumière le manque de personnel dans les CHSLD, les mesures annoncées mettent la table pour que la prochaine crise de personnel se joue dans les ressources intermédiaires aux dépens des 16 000 personnes hébergées en RI.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×