Gouvernement du Québec
02.12.2020
Actualités Société L’Épreuve Chassé-Mercier 2020 survit à la crise

L’Épreuve Chassé-Mercier 2020 survit à la crise

Si l’activité L’Épreuve Chassé-Mercier se distingue habituellement par son originalité, elle se distinguera également, désormais, comme un des rares événements du genre à survivre à la crise du coronavirus cette année.

L’Épreuve Chassé-Mercier 2020 aurait dû avoir lieu jeudi dernier, mais ses organisateurs ont patienté avant de trancher sur son sort pour ce qui est de cet été.

Ils peuvent maintenant confirmer qu’elle aura lieu en septembre. Il s’agit d’un tournoi de golf amical, assorti de différentes épreuves sportives et amusantes. Par exemple, sur les 15 trous (disputés en formule « plus ou moins Mulligan »), on sera confronté à un minimum de six épreuves d’habileté au fil du parcours.

Les organisateurs et personnalités d’affaires dont l’Épreuve porte le nom, Pierre Chassé (Tendance EIM/journal le soir) et Jean-Maxime Mercier (Via Capitale BSL), avaient indiqué à la fin de mars qu’ils se donnaient du temps pour prendre une décision définitive, qui vient aujourd’hui.

Jean-Maxime Mercier; Via Capitale Horizon
Jean-Maxime Mercier. Photo: archives)

S’ajuster aux événements

Monsieur Mercier précise ce qui suit: « Nous avons rencontré David Beaudry, directeur général du Club de golf Les Saules, où devait et doit être présentée l’Épreuve, pour en discuter. Le résultat est positif. Nous en sommes rendus à choisir une date en septembre prochain, pour la présentation 2020 de l’Épreuve Chassé-Mercier. Nous resterons à l’affût pendant l’été, pour voir quel genre de mesures sanitaires la Santé publique et le gouvernement demanderont aux organisations comme la nôtre. Nous tenterons aussi de trouver quelles sont les mesures d’assouplissement qui viendront, progressivement. »

Pas question de lâcher

« Nous allons composer avec les événements pour organiser, à travers tout ça, une Épreuve Chassé-Mercier toujours aussi festive, mais un peu différente, selon ce que l’on pourra ou ne pourra pas faire en raison des contraintes de la crise sanitaire. C’est un grand soulagement, car nous avions décidé de réaliser tout ce qui était en notre pouvoir, Pierre et moi, en compagnie de l’équipe du Club Les Saules, pour éviter de laisser tomber nos participants et nos œuvres caritatives », affirme Jean-Maxime Mercier.

L’Esprit de L’Épreuve

L’Épreuve Chassé-Mercier attire habituellement entre trente et quarante équipes de quatre et cinq participants. « Nous tentons de présenter un tournoi à prix abordable, dans un esprit festif, et je crois que c’est ce qui fait la fidélité de nos participants. On ne se prend pas trop au sérieux, il y a toujours une ambiance loufoque. Que le participant(e) soit ou non expérimenté en golf, il ou elle y trouvera son compte », soutient Jean-Maxime Mercier.

Pierre Chassé (Photo: archives)

Par exemple, il y a des occasions où on ne compte même pas les coups des golfeurs. L’an dernier, lors d’une étape-épreuve, on a mis les clubs de golf de côté pour plutôt s’adonner au jeu de tir de « paintball ».

Des communications ultérieures viendront fournir plus de détails aux intéressés.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×