01.10.2020
COVID-19 Des propriétaires de bars vont porter leur message à Québec

Des propriétaires de bars vont porter leur message à Québec

Deux tenanciers de Rimouski, Luc Pichette, du Campus, et Steven Guimond Corriveau, de La P’tite Grenouille, se sont rendus à Québec, hier, porter leur message que la réouverture des bars est une question de survie, en marge de la relance économique à la suite de la crise du coronavirus.

Ils l’ont fait à l’occasion d’une manifestation devant l’Assemblée nationale, où une quinzaine de chansonniers parmi les meilleurs au Québec manifestaient aussi pour leur survie. Les deux dossiers sont liés. Messieurs Pichette et Guimond Corriveau sont des propriétaires de bars qui accueillent souvent des spectacles musicaux. Les chansonniers sont des interprètes et n’ont pas droit aux subventions d’urgence versées aux créateurs, les auteurs et les compositeurs de chansons.

Manifestation bien organisée

« Nous sommes satisfaits de notre voyage, même si ce fut décevant au chapitre de la participation des propriétaires de bars, mais heureusement, la presse écrite et électronique était présente en grand nombre. De l’avis des journalistes rencontrés sur place, ce fut une des meilleures manifestations tenues devant l’Assemblée nationale ces derniers temps, du point de vue du professionnalisme », explique Luc Pichette.

Spectacle de solidarité devant l’Assemblée nationale. (Photo: courtoisie, Luc Pichette)

« Notre message du jour aux élus était : « Ouvrez nos bars qu’on puisse donner du travail aux chansonniers, aux musiciens et aux groupes musicaux. » Et vu notre capacité réduite par la crise et les mesures sanitaires, offrez des subventions en pourcentage des cachets des musiciens, pour aider les bars à payer nos amis du domaine de la musique, qui ont besoin de travailler. Nous avons livré notre message à nos députés. J’espère que cette manifestation a démontré le sérieux de notre industrie et changé la vision critique du gouvernement à l’égard des bars du Québec », estime monsieur Pichette.

Optimiste

Steven Guimond Corriveau est un peu plus optimiste. « J’ai bien apprécié l’appui des quatre députés du Parti Québécois de l’Est du Québec (Harold LeBel, Pascal Bérubé, Mégane Perry Melançon et Joël Arseneau). La P’tite Grenouille est un resto-bar et sert de la nourriture, ce qui lui permettra de rouvrir dans les prochains jours. Cela pourrait être lundi prochain. Pour le volet spectacle, on appuie les artistes et on souhaite recommencer le plus vite possible à présenter des spectacles. Nous sommes toutefois conscients des obligations qu’entraîne la situation du coronavirus en matière de mesures sanitaires. »

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×