25.11.2020
Nouvelle de 18 h Saint-Mathieu se fait visible

Saint-Mathieu se fait visible

Si vous êtes passé récemment par le village de Saint-Mathieu-de-Rioux, vous avez sûrement remarqué des affiches rouges éclatantes mentionnant qu’Internet haute vitesse est un service essentiel.

Cela s’inscrit dans une campagne de visibilité lancée à l’initiative du conseil municipal. « Il y a lieu d’investir dans la fabrication de panneau publicitaire pour que les citoyens puissent faire savoir aux acteurs du milieu leur intérêt pour Internet haute vitesse. Le conseil accorde une très grande importance à ce projet reconnaissant les besoins de la population et souhaite que le coordonnateur du développement concentre ses énergies à mobiliser la population soit par l’enregistrement de capsules vidéo auprès des jeunes, des gens d’affaires, des aînés et des parents qui témoignent de la nécessité d’avoir accès à Internet haute vitesse », explique le maire, Roger Martin.

Le conseil municipal mandate la firme Publicom de Saint-Éloi pour la fabrication de 20 panneaux de 18 pouces par 24 pouces et 1 panneau de 48 pouces par 96 pouces qui sera installé à l’entrée de la municipalité.

Demande au député Blanchette-Joncas

Aux prises avec des problèmes de connexion cellulaire et Internet depuis plusieurs années, la municipalité de Saint-Mathieu-de-Rioux demande au député bloquiste de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, de soutenir toute initiative visant à accélérer le déploiement du réseau d’infrastructure destiné à offrir un service Internet haute vitesse et de téléphonie cellulaire dans les régions mal desservies.

« La crise actuelle de la COVID-19 a démontré qu’un accès à un service Internet haute vitesse performant et abordable est essentiel. La plupart des régions du Québec comportent des zones où un tel service est inefficace ou inaccessible. Le gouvernement s’est engagé à régler les problèmes de connexion Internet, mais les échéanciers ne répondent pas à l’urgence. Le développement social et économique régional ne peut pas se réaliser sans un réseau Internet et une couverture cellulaire fiables, performants et abordables. L’absence de connexion Internet adéquate prive de nombreux citoyens de revenus provenant du télétravail imposé par la crise ou de l’adaptation de leur entreprise à la situation actuelle. La présente demande est le reflet du rapport d’expert commandé par le gouvernement (le rapport Yale), lequel concluait à “l’urgence d’agir” en matière, entre autres, d’accessibilité à Internet pour tous les Canadiens. La sécurité est souvent un enjeu quand, dans certaines régions, même la connexion téléphonique cellulaire est déficiente ou absente, rendant impossible de contacter les services d’urgence. De nombreuses demandes ont été présentées par des entreprises de télécommunication pour l’obtention de subventions dans le but d’assurer le déploiement d’Internet à large bande dans les régions négligées par les grandes entreprises canadiennes et que les réponses se font attendre », argumente le conseil municipal dans une résolution proposée par Maylina Fournier et adoptée à l’unanimité lors de la séance du 4 mai.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×