09.08.2020
Actualités Politique Les effets de la pandémie de COVID-19 sur les organismes communautaires analysés

Les effets de la pandémie de COVID-19 sur les organismes communautaires analysés

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, confirme qu’une aide financière de 175 000 $ est attribuée au Réseau québécois de l’action communautaire autonome (RQ-ACA) pour la réalisation d’un projet d’observatoire de l’action communautaire autonome (ACA) mené conjointement par le RQ-ACA et la Table nationale des Corporations de développement communautaire (TNCDC).

Cette recherche partenariale a pour objectif de décrire à court, moyen et long terme les effets, tant positifs que négatifs, de la crise de la COVID-19 sur les organismes d’ACA.

Plus précisément, ce projet vise à définir les défis engendrés par la pandémie, de manière à ce que les organismes soient en mesure d’adapter leurs actions afin de poursuivre leur mission auprès des populations qu’ils desservent. En leur offrant une meilleure connaissance des conséquences économiques et sociales occasionnées par la crise sanitaire, l’étude leur permettra de participer pleinement à la reconstruction du filet social.

« Bien que la crise de la COVID-19 ait un impact majeur sur l’ensemble de la société, elle bouleverse particulièrement la vie des personnes les plus vulnérables. Les organismes communautaires sont d’importants acteurs de progrès social, et la recherche dynamique que votre gouvernement finance aujourd’hui leur fournira des outils pour s’adapter à la nouvelle réalité. En leur permettant de continuer à stimuler la participation citoyenne et à faire vivre la vie associative, nous contribuons à bâtir une société plus juste », déclare le ministre Boulet.

« Il existe très peu de données et de recherches produites par et pour l’action communautaire autonome. C’est pourquoi le RQ-ACA salue la contribution du Ministère à cet observatoire, qui vise à renforcer nos organisations et leur capacité de transformation sociale. Dans un contexte où le ministre Jean Boulet a engagé un important chantier en vue de mieux soutenir les organismes communautaires, il est essentiel de bien décrire l’impact de la crise sur ceux-ci afin que les prochaines mesures gouvernementales puissent tenir compte de leur nouvelle réalité », commente la coordonnatrice du Réseau québécois de l’action communautaire autonome, Caroline Toupin.

« La TNCDC est très enthousiaste et se réjouit de l’annonce d’un soutien financier pour ce projet, plus que nécessaire dans le contexte actuel. En effet, il permettra au mouvement communautaire de faire ressortir les répercussions engendrées par la crise au sein des différentes communautés (locales ou régionales) ainsi que selon les secteurs d’intervention de l’action communautaire, qui sont très diversifiés. Nous tâcherons, par ailleurs, d’analyser les impacts de la crise en appliquant avec rigueur une analyse différenciée selon les sexes et en tenant compte des autres formes de discrimination vécues par les personnes au sein de notre société », précise la directrice générale de la Table nationale des Corporations de développement communautaire, Marie-Line Audet.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×