24.09.2020
Nouvelle de 17 h Motocycliste dans un état critique: toute une famille sous le choc

Motocycliste dans un état critique: toute une famille sous le choc

Le motocycliste impliqué dans un accident de la route dans le district Pointe-au-Père, à Rimouski, jeudi, repose dans un état critique, à l’Hôpital l’Enfant-Jésus de Québec.

Kaven Gagnon, 36 ans, de Rimouski et père d’un garçon de neuf ans, est entré en collision avec une voiture qui sortait d’une entrée privée, et a été projeté dans une chute qui a lui causé des blessures majeures.

Une de ses cousines, membre d’une famille élargie qui compte au moins 50 personnes, Mélanie Tremblay, a accepté de témoigner au journal le soir de l’inquiétude et de la douleur qui accablent ses proches, alors que les deux prochains jours s’avèrent cruciaux pour son retour à la santé. Elle souhaite aussi sensibiliser la population à la prudence, au partage de la route et à la tolérance envers les motocyclistes.

Fractures aux jambes, aux bras et au bassin

« La mère de Kaven, Michelle Tremblay, est la sœur de la mienne, Linda. Nos mamans sont issues d’une grosse famille dont neuf des 12 enfants sont toujours vivants. Ça affecte particulièrement, aussi, sa sœur Isabelle Gagnon et son père, Bertin Gagnon. Ça ne va pas super bien, présentement. Kaven sort d’une opération de 12 heures. Il a de nombreuses fractures et on lui a placé un drain au cerveau afin d’éviter qu’il enfle. Il est dans un coma naturel et considéré dans un état critique. Il a des fractures aux jambes, aux bras et au bassin. Il a un poumon perforé. Ses parents ne peuvent même pas le voir, à cause des mesures sanitaires de la COVID-19 », mentionne Mélanie.

Chez Saint-Hubert

Kaven est bien connu à Rimouski, puisqu’il travaille en restauration, comme livreur pour le restaurant Saint-Hubert. Il est gérant de son département. Mélanie travaille chez Vagabond. Le père de celle-ci, Emmanuel Michaud, est également connu comme chauffeur de taxi. Mélanie a déjà été représentante publicitaire aux défunts journaux Progrès-Écho et Le Rimouskois.

Kaven Gagnon. (Photo: courtoisie, Mélanie Tremblay)

Près de sa fête

« On nous dit que les médecins vont pouvoir se prononcer sur son éventuel rétablissement dans les prochaines 48 prochaines heures, qui seront déterminantes pour Kaven. Ce, à l’approche de sa date d’anniversaire, qui est le 7 juillet. J’ai pensé à vous parler de la situation après avoir passé sur les lieux de l’accident. Ça nous fait froid dans le dos chaque fois : hier encore, je sais que deux ou trois membres de la famille sont passés par là, comme moi. On voit encore le sang à l’endroit où il a atterri après la collision. Nous sommes tous très affectés par la situation », témoigne encore Mélanie Tremblay.

Séquelles

« Il en transportera des séquelles très longtemps, c’est certain. Il a plusieurs mois de réhabilitation devant lui, si on tient compte de toutes les blessures qu’il a subies. Ses parents ont pu faire un « facetime » ce matin. Ils lui ont parlé, mais Kaven était inconscient. Il n’avait aucune réaction, Il est dans un coma naturel. On s’inquiète beaucoup. On ne pense qu’à ça et on s’aperçoit que la vie est fragile », déclare aussi sa cousine.

Celle-ci promet aux connaissances et aux intéressés que la famille donnera des nouvelles de son cousin dès que possible.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×