07.07.2020
Nouvelle de 18 h Un centre de référence sur les aliments marins sera créé

Un centre de référence sur les aliments marins sera créé

Le Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM) de Rimouski planifie la mise en œuvre en son sein d’un centre de référence sur l’identité, l’innocuité, la traçabilité et la qualité des produits marins.

Ce projet est élaboré grâce à l’appui du ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI), par le biais du Programme d’appui au développement des secteurs stratégiques et des créneaux d’excellence (PADS), du Consortium de recherche et innovations en bioprocédés industriels du Québec (CRIBIQ), de l’Association québécoise de l’industrie de la pêche (AQIP) et du créneau d’excellence ACCORD Ressources Sciences et Technologies marines.

La fraude alimentaire : une préoccupation nationale

Une récente étude pancanadienne réalisée par le Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO) démontre que la fraude alimentaire est un fléau grandissant de l’industrie agroalimentaire et représente plus que jamais un enjeu actuel qui touche tous les maillons de la chaîne, du producteur au distributeur.

Concernant les produits alimentaires d’origine marine, leur popularité auprès des consommateurs canadiens demeure élevée. Ce sont plus de 900 espèces de poissons et de fruits de mer de partout dans le monde qui sont vendues au Canada.

Peu d’information

Les consommateurs canadiens n’ont que très peu d’information sur la provenance de ces produits et dans certains cas, ces informations peuvent même s’avérer inexactes.

Le CRBM est déjà actif dans le secteur alimentaire avec l’industrie de la transformation des produits marins, depuis déjà quelques années.

« L’innocuité, la sécurité, la qualité et la traçabilité alimentaire sont devenues une préoccupation importante et le CRBM possède l’expertise et l’infrastructure nécessaires pour répondre aux demandes des entreprises dont le développement de méthodes d’analyses, la détection d’intrants frauduleux, ainsi que l’accompagnement réglementaire », indique un communiqué du Centre.

Expertise

Compte tenu de son expertise et des capacités de son infrastructure de recherche, le projet est de dédier au CRBM une dénomination de centre de référence sur l’identité, l’innocuité, la traçabilité et la qualité des produits marins.

Ce centre de référence favorisera l’identification des différentes espèces marines, ainsi que de leur provenance. Il sera également possible au CRBM de faire le contrôle de l’utilisation de substances interdites telles que des antibiotiques, des adultérants (substance introduite ou maintenue frauduleusement dans un aliment pour le transformer) ou des agents de conservation.

Les entreprises qui bénéficieront des services de ce centre de référence seront essentiellement des transformateurs, des importateurs, des distributeurs et des détaillants ou encore des chaînes de restauration.

Certification alimentaire

De plus, une nouvelle certification alimentaire du CRBM encadrera certains travaux qui permettront d’assurer le soutien à l’entreprise jusqu’à la commercialisation.

 « La sécurité des consommateurs est importante. Il est essentiel d’accompagner les entreprises du secteur alimentaire par la mise en place d’outils scientifiques rigoureux, reconnus et adaptés pour démontrer la qualité de leurs produits et le respect des normes régissant ce marché », explique Jennifer Morissette, directrice – Conformité réglementaire et services analytiques du Centre.

Monnaie courante

« La substitution d’un produit marin par un autre de moindre valeur est rendue monnaie courante dans le monde. Par contre, les nouvelles technologies basées sur l’identification des espèces au niveau de leur ADN viendront changer la donne tant au niveau de la substitution que de la traçabilité de ces produits vendus aux consommateurs », soutient Amine Badri, directeur – Science et innovation du CRBM.

 « Le CRBM est un leader mondial en biotechnologies marines du fait que notre philosophie est de travailler en étroite collaboration avec les entreprises privées afin de répondre à leurs besoins spécifiques. Notre objectif est de mettre à profit ce leadership afin de favoriser diverses retombées dont le développement et la formation d’une expertise spécialisée dans ce domaine au Québec, la préparation et la diffusion des données et des résultats en collaboration avec les partenaires et tout particulièrement, un positionnement et un soutien à la qualification reconnue des produits marins québécois sur le marché », selon Guy Viel, directeur général.

La mission

La mission du Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM) est de soutenir et de contribuer à la croissance de la filière des biotechnologies marines par des activités de recherche et développement scientifiques et de transfert industriel, notamment pour le secteur des sciences de la vie. Le CRBM est soutenu financièrement par Développement économique Canada (DEC), par le ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec (MEI) et par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ).

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×