25.09.2020
Chroniques Chasse et pêche André Martin quitte la FFQ en léguant un riche héritage

André Martin quitte la FFQ en léguant un riche héritage

Après 14 ans la tête de la Fondation de la Faune du Québec (FFQ), André Martin prend le sentier de la retraite et lègue en héritage une solide organisation, orientée vers sa mission de protéger la faune, aménager son habitant et assurer la pérennité des différentes espèces,

En entrevue cette semaine à « Rendez-Vous Nature », le « pape » de la faune terrestre et aquatique au Québec demeure un grand partenaire de la communauté des chasseurs, trappeurs et pêcheurs, qui soutiennent la FFQ lors de l’achat de leur permis de chasse, de pêche et de piégeage. « Leur contribution représente 4 M$ sur un budget de 11 M$. « C’est très important et significatif pour la réalisation de nos dives projets. En 2019-2020, la Fondation de la faune a appuyé 248 projets de conservation et d’aménagement d’habitats fauniques, réalisés par des organismes, des associations régionales ou des municipalités », précise André Martin.

Ce dernier laisse à son successeur Jean-Claude d’Amours, ex-directeur général pendant 15 ans de Réseau Zecs-Québec, et en poste depuis le 8 juin, un personnel de 22 spécialistes, biologistes, techniciens de la faune, experts en communications; faut voir le magnifique site de la FFQ, un budget annuel en croissance de 11 M$, avec plus de 8 M$ projets de recherches et d’aménagements fauniques. 

« Un atout pour la FFQ »

André Martin est convaincu de laisser la FFQ entre de très bonnes mains. « J’ai su l’identité de mon successeur le lendemain de sa nomination. Je me suis tenu éloigné du processus et j’ai été totalement absent de la sélection de M. D’Amours parmi les 93 candidatures reçues. Le Conseil des ministres de Gouvernement Legault a retenu sa candidature au terme d’un long et très complexe d’examens et de sélection, et il a passé à travers tout cela », dit-il

Et il poursuit : « Jean-Claude D’Amours va être un atout pour tout le secteur faunique. Il connaît tous les intervenants. Il va réussir à faire un passage en douceur entre moi, le personnel et la Fondation, avec son caractère, ses connaissances et son style », ajoute M. Martin.

Autre leg!

Le 14e l’Encan Faune Nature de Fondation de la Faune, en février 2020, lequel est dédié totalement au financement du Programme Pêche en Herbe pour favoriser la relève des 9 – 12 ans à la pratique de cette activité patrimoniale, a été initié paar André Martinconnait un succès récurrent et en hausse à chaque année. La Fondation a ainsi contribué à former près de 300 000 pêcheurs depuis 1998., chacun reçoit un équipement et un permis provincial de pêche valide jusqu’à l’âge de 18 ans. C’est phénoménal comme résultat. Le regretté chroniqueur de chasse et de pêche Jean Pagé, décédé le 1er janvier 2014, a été le premier président d’honneur de l’Encan Faune nature. André Martin a confié ce rôle à l’animateur José Boily, de l’émission QVO, Québec à vol d’oiseau.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×