05.12.2020
Gouvernement du Québec
Général Des gens d’affaires construisent une surface de dek hockey sur un toit

Des gens d’affaires construisent une surface de dek hockey sur un toit

Le quatuor d’hommes d’affaires à la tête de Centre Sports JMD, une entreprise de Rimouski, vient de concrétiser une première en Amérique du Nord : une patinoire de dek hockey sur le toit d’un immeuble.

La patinoire en question est située sur le toit de l’édifice abritant cinq condos commerciaux, au 204 de la rue Tessier. Les hommes d’affaires en question sont Guylain Dupuis, Gino Cloutier, Sylvain Michaud et Frédéric Poirier.

« En 2015, on a créé ce qui s’appelle maintenant le Centre Sports JMD, une entreprise sœur du commerce Sport JMD, de l’avenue de la Cathédrale. C’était à l’origine un centre d’entraînement de hockey sur glace mais avec les années, la formule a évolué pour s’associer à Dek Hockey Rimouski, pour inclure des activités de ce sport. En 2020, nos activités touchent maintenant le dek hockey à presque 100%, car ce sport est devenu le plus en croissance à Rimouski et au Québec. Le dek hockey rejoint les adultes hommes et femmes et les juniors. C’est plus facile, car on n’a pas besoin de savoir patiner, on a juste à savoir courir », explique un des actionnaires, Guylain Dupuis.

Sport accessible

« C’est un sport très accessible. Les centres de dek hockey poussent comme des champignons, au Québec. À Rimouski, il y a à peu près 480 joueurs adultes et 180 joueurs juniors. C’est le sport organisé qui inclut le plus les adultes et les enfants. Il y a une ligue masculine, une ligue féminine, une ligue mixte et une ligue senior. Le bâtiment qu’on occupe comprend cinq condos industriels. Dans les cinq, il y en a deux qui sont notre propriété. Dans notre partie, on a une surface de dek hockey intérieure, un bar sportif avec des vestiaires et, maintenant, une première en Amérique du Nord, avec une patinoire de dek hockey sur un toit », rappelle monsieur Dupuis.

Trois des quatre actionnaires de l’entreprise: Sylvain Michaud, Gino Cloutier et Guylain Dupuis. Absent: Frédéric Poirier. (Photo: courtoisie)

Demande très forte

« La surface de la patinoire est conforme à la pratique du dek hockey par équipes de trois ou de quatre, soit de 100 pieds de long par 50 pieds de large (au lieu de 80 de large sur les patinoires conventionnelles de hockey sur glace). La patinoire a accueilli ses premiers joueurs lundi. La demande est très forte. Il ne nous reste presque plus d’heures disponibles, sauf le samedi après-midi et le dimanche soir, et les gens peuvent organiser des groupes en entrant en contact avec nous via Facebook. Pas obligé d’être dans une ligue. Pour le reste, nous sommes déjà occupés à 100 % sur semaine, de 17 h à 23 h », ajoute Guylain Dupuis.

La surface en est une de type multisport, composée de tuiles jointées, comme un plancher flottant. Il y a aussi des terrains de tennis et des terrains de basketball qui utilisent cette surface, qui se veut très durable.

Une idée, en jasant

Selon Guylain Dupuis, les quatre associés de Centre sport JMD ont trouvé l’idée de construire une surface de jeu sur un toit en étant réunis pour jaser autour d’un verre.

« Nous souhaitions trouver une alternative pour transformer notre modèle d’affaires. Nous avions un problème d’accessibilité pour le terrain de la Ville (dans Terrasse Arthur-Buies), car la Ville a changé ses façons de faire. Ça devenait difficile au plan financier de louer le temps de surface dont nous avions besoin. Nous avons décidé de tout centraliser nos activités et on s’est dit « pourquoi pas sur le toit ? ». C’est comme ça que le projet a commencé », conclut monsieur Dupuis.

Les activités de Centre Sports JMD font travailler une vingtaine de personnes en saison estivale, notamment pour l’organisation de camps de jour, plus deux personnes à temps plein.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×