26.11.2020
Actualités Économie Québec adopte un plan d’action sur le transport aérien

Québec adopte un plan d’action sur le transport aérien

Mesures bien accueillies dans la région

À la suite de la décision d’Air Canada de suspendre plusieurs de ses vols au Québec, dont ceux en partance de Mont-Joli, le gouvernement du Québec met en place certaines mesures pour préserver la continuité des services aériens dans les régions touchées.

Le ministre des Transports, François Bonnardel, annonce le prolongement du Programme d’aide pour le maintien des services aériens régionaux essentiels en période d’urgence sanitaire, doté d’un budget maximal de 40 M$ et déployé dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

De plus, le ministre annonce la formation d’un groupe d’intervention qui aura pour mandat d’identifier des pistes de solutions pour l’avenir des dessertes aériennes régionales. La première rencontre de ce groupe aura lieu le jeudi 16 juillet.

En action pour maintenir les dessertes aériennes

« Au cours des derniers jours, j’ai multiplié les rencontres avec les élus et les partenaires du milieu. Je peux vous affirmer que j’ai entendu leurs préoccupations et que votre gouvernement est en action pour maintenir les dessertes aériennes en région. Notre priorité est de trouver rapidement des moyens afin de permettre la reprise à court terme des liaisons suspendues », déclare monsieur Bonnardel.

François Bonnardel (Photo: Facebook-François Bonnardel)

Accueil régional

Les membres de la cellule de crise sur le transport aérien, regroupant l’Alliance de l’industrie touristique du Québec (AITQ), le Conseil du patronat du Québec (CPQ), la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), le Réseau québécois des aéroports (RQA) et l’Union des municipalités du Québec (UMQ), accueillent favorablement la formation par le ministre des Transports, monsieur François Bonnardel, d’un groupe d’intervention sur le transport aérien régional.

« Cette annonce répond à la vision qu’en avaient les membres de la cellule de crise depuis le jour 1, soit celle de réunir autour d’une même table les acteurs stratégiques permettant de préserver, pour les régions du Québec, un service essentiel, à court terme, et leur assurer un outil de développement économique indéniable, à plus long terme », indique un communiqué de la cellule de crise.

Les membres de la cellule de crise se réjouissent que le gouvernement du Québec prenne les commandes et démontre son leadership afin d’identifier rapidement des solutions viables et pérennes pour desservir les régions qui font face à une rupture de service sans précédent. « Les objectifs visés ainsi que l’échéancier très serré répondent aux demandes des organisations membres de la cellule de crise sur le transport aérien régional. »

Participation

Dès la semaine prochaine, les cinq membres fondateurs de la cellule intégreront le groupe d’intervention et participeront activement aux travaux avec l’ensemble des partenaires du milieu aérien. Les membres de la cellule saluent la décision du ministre de prolonger jusqu’au 31 octobre 2020 le Programme d’aide pour le maintien des services aériens régionaux essentiels en période d’urgence sanitaire, une demande maintes fois formulée par les régions.

Rappelons que le 2 juillet dernier, cinq organisations phares au Québec ont uni leurs forces pour créer une cellule de crise sur le transport aérien. Au cours des prochains jours, celle-ci complètera son mandat en rencontrant les transporteurs régionaux et les porteurs de projets.

En résumé

  • Le Programme d’aide pour le maintien des services aériens régionaux essentiels en période d’urgence sanitaire vise à soutenir les transporteurs afin qu’ils puissent offrir des services aériens essentiels dans les régions éloignées et isolées du Québec.
  • Le prolongement de ce programme est en vigueur jusqu’au 31 octobre 2020.
  • Le groupe d’intervention sur la relance des services aériens régionaux sera présidé par le ministre des Transports et sera composé d’une députée ou d’un député de chaque formation politique ainsi que d’une ou d’un membre de chacune des organisations suivantes :
    • la Fédération québécoise des municipalités (FQM);
    • l’Union des municipalités du Québec (UMQ);
    • le Réseau québécois des aéroports (RQA);
    • l’Association québécoise du transport aérien (AQTA);
    • les aéroports de Montréal;
    • l’aéroport de Québec;
    • Avjet (fournisseur de services aux compagnies aériennes);
    • la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ);
    • l’Alliance de l’industrie touristique du Québec (AITQ);
    • le Conseil du patronat du Québec (CPQ);
    • le ministère des Transports (MTQ);
    • le ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI);
    • le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH);
    • le ministère du Tourisme (MTO);
    • Hydro-Québec (HQ).

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×