29.11.2020
Actualités Faits divers Alerte AMBER : le fuyard se dirigeait vers l’Est

Alerte AMBER : le fuyard se dirigeait vers l’Est

Le père de famille soupçonné d’avoir amené illégalement avec lui ses deux enfants, Martin Carpentier, se dirigeait vers l’Est, lorsqu’il a fait une embardée, hier soir, sur l’autoroute 20.

L’individu a causé le déclenchement d’une alerte AMBER, hier, vers 15 h 20. Il est soupçonné d’avoir kidnappé ses filles, Norah, 11 ans, et Romy, 6 ans. Le véhicule du suspect, une Volkswagen Passat 2008 a été retrouvée hier soir, le long de l’autoroute 20, à Saint-Appolinaire, près de Lévis, d’où est originaire la famille. Il n’y avait cependant aucune personne à bord. Des recherches intensives ont lieu ce matin.

Le sergent Louis-Philippe Bibeau, un agent d’information de la Sûreté du Québec, a été spécialement dépêché sur les lieux pour prendre en charge les communications concernant cette affaire. Le journal le soir l’a joint il y a quelques minutes.

« Les recherches se poursuivent aujourd’hui à Saint-Appolinaire, dans le secteur du rang Ail des Bois et Boisjoli. Un important déploiement de recherche est en cours depuis la nuit. Au cours de cette nuit, des patrouilles ont fait du ratissage et les enquêteurs ont validé des informations qui leur avait été transmises. Le dossier est toujours actif », mentionne le sergent Bibeau.

Les recherches se concentrent autour de Saint-Apollinaire. (Photo: Google Maps)

Vers Rimouski

« Le véhicule circulait en direction Est, a effectué une embardée, a traversé le terre-plein et a été retrouvé sur l’autre voie, en direction Ouest. Mais dans la chronologie des événements, une heure avant, vers 20 h 30, les trois personnes ont été vues dans le secteur de Saint-Nicolas, dans un dépanneur. Dans l’heure qui a suivi, est survenue la collision. À l’arrivée des services d’urgence, le véhicule était inoccupé. Le véhicule a été trouvé dans le milieu de la voie Ouest, mais sa trajectoire initiale était vers l’Est, vers Rimouski. Il a bifurqué et il a traversé le terre-plein central », rappelle le policier.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×