05.12.2020
Actualités Faits divers Martin Carpentier n'a pas encore été arrêté

Martin Carpentier n’a pas encore été arrêté

Les deux filles de Martin Carpentier sont retrouvées inanimées

Les recherches menées par la Sûreté du Québec, assistée de bénévoles, ont permis de découvrir les corps inanimés de Norah Carpentier, 11 ans, et de Romy Carpentier,  6 ans, vers l’heure du dîner, à Saint-Apolinnaire, près de Québec, mais d’autres développements sont survenus.

Le père des deux filles, Martin Carpentier, 44 ans, est maintenant considéré comme un suspect et fait l’objet d’une chasse à l’homme.  Les événements se sont amorcés avec  une alerte AMBER, mercredi, lorsque l’homme de Lévis  aurait posé un acte d’enlèvement parental. La SQ a nié la rumeur à l’effet que le suspect aurait été arrêté, à 15 h, il y a quelques minutes.

La SQ a mentionné que ce sont bien les corps de deux enfants qui ont été retrouvés ce midi et qu’il pourrait s’agir des deux disparues. « Nous avons trouvé  deux corps inanimés. Tout porte à croire qu’il s’agit des fillettes. L’évaluation de leur état de santé est toujours en cours. »

« Ce qui est important, actuellement, dans la mobilisation de la population, c’est d’être vigilant, car nous recherchons Martin Carpentier, activement, qui pourrait être dans le secteur de Saint-Agapit et Saint-Apollinaire. Toute personne qui apercevrait cet individu, est priée de contacter le 911 immédiatement. L’alerte AMBER est terminée. La priorité est de localiser Martin Carpentier. Toute information transmise au 911 sera vérifiée. Nous n’écartons aucune hypothèse, mais comme les informations qu’on possède font que le secteur de recherche est ici, on a des raisons de croire qu’il est encore dans la région, ici », a également indiqué le sergent Ann Mathieu, des communications de la SQ.

Des médias ont diffusé des scènes bouleversantes de la famille élargie apprenant la nouvelle de la découverte des deux corps. (Photo: capture d’écran)

Dangereux?

La policière a été interrogée à savoir si Martin Carpentier était considéré comme dangereux.

« On ne peut écarter aucune hypothèse à cet effet. Dans quel état d’esprit se trouve monsieur Carpentier? Impossible de répondre avec certitude. Quoi qu’il en soit, ce qui est important, c’est de le localiser. Si vous souhaitez pouvoir le reconnaître, la photo de monsieur Carpentier est sur la page de l’alerte AMBER et sur le site de la Sûreté du Québec », a ajouté la policière.

Martin Carpentier avec ses deux filles. (Photo: SQ)

Ci-joint le lien pour prendre connaissance de l’appel lancé par la conjointe du fuyard, Cathy Gingras, sur les réseaux sociaux, qui a été rendu public par la Sûreté du Québec. À noter que celle-ci n’est pas la mère des enfants.

https://www.facebook.com/watch/?v=343710893686427

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×