18.09.2020
Actualités Faits divers La police maintient que Carpentier est toujours au large

La police maintient que Carpentier est toujours au large

La Sûreté du Québec  (SQ) continue d’affirmer que Martin Carpentier n’a pas encore été arrêté, malgré une opération policière qui a retenu l’attention en milieu d’après-midi.

Les autorités policières insistent d’abord et avant tout pour demander au public de lui venir en aide pour trouver l’homme qui a provoqué le déclenchement d’une alerte AMBER (Alerte médiatique but enfant recherché), mercredi. 

« Nous demandons aux citoyens, aux résidents, de nous dire ce qu’ils pourraient savoir ou constater. Il s’agit d’abord de reconnaitre Martin Carpentier et si vous avez des informations qui permettraient de le localiser, ce qu’il faut faire, c’est de composer immédiatement le 911 », a été la plus récente déclaration de la SQ par la voix de sa porte parole, Ann Mathieu, peu avant 16 h.

L’individu recherché mesure cinq pieds et 10 pouces et pèse 130 livres.

Recherches

Auparavant, ce samedi, les recherches menées par la Sûreté du Québec, assistée de bénévoles, ont permis de découvrir les corps inanimés de Norah Carpentier, 11 ans, et de Romy Carpentier,  6 ans, vers l’heure du dîner, à Saint-Appolinaire.

Le père des deux filles, Martin Carpentier, 44 ans, est maintenant considéré comme un suspect et fait l’objet d’une chasse à l’homme. 

Les événements ont débuté à Lévis, mercredi. L’homme est d’abord soupçonné d’enlèvement parental.

 « Nous avons trouvé  deux corps inanimés. Tout nous porte à croire qu’il s’agit des fillettes. L’évaluation de leur état de santé est toujours en cours. Ce qui est important, actuellement, c’est d’être vigilant, car nous recherchons Martin Carpentier, activement, qui pourrait être dans le secteur de Saint-Agapit et Saint-Appolinaire. Toute personne qui apercevrait cet individu, est priée de contacter le 911 immédiatement. L’alerte AMBER est terminée. La priorité est de localiser Martin Carpentier. Toute information transmise au 911 sera vérifiée. Nous n’écartons aucune hypothèse, mais comme les informations qu’on possède font que le secteur de recherche est ici, on a des raisons de croire qu’il est encore dans la région, ici », indiquait le sergent Ann Mathieu, des communications de la SQ, en début d’après-midi.

Dangereux?

La policière a été interrogée à savoir si Martin Carpentier était considéré comme dangereux.

« On ne peut écarter aucune hypothèse à cet effet. Dans quel état d’esprit se trouve monsieur Carpentier? Impossible de répondre avec certitude. Quoi qu’il en soit, ce qui est important, c’est de le localiser. Si vous souhaitez pouvoir le reconnaître, la photo de monsieur Carpentier est sur la page de l’alerte AMBER et sur le site de la Sûreté du Québec », ajoutait alors la policière.

Embardée mystérieuse

Dans le fil des événements, entre le déclenchement de l’alerte AMBER et aujourd’hui, la voiture Volkswagen du fuyard a été retrouvée le long de l’autroute 20, sur la voie Ouest. Cependant, il a été établi qu’il se dirigeait d’abord vers l’Est, traversant le terre-plein pour se retrouver dans le sens inverse, à la suite d’une embardée. C’est de cet endroit, près de Saint-Appolinaire. qu’originent les recherches qui ont mené aux événements que l’on sait.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×