27.10.2020
Actualités Faits divers Des témoins auraient aperçu le présumé meurtrier

Des témoins auraient aperçu le présumé meurtrier

Le présumé meurtrier de Norah et Romy Carpentier, leur propre père, Martin, était toujours en liberté à 17 h, malgré un déploiement atteignant maintenant 80 policiers, un hélicoptère et un drône, à Saint-Appolinaire, près de Québec.

Il s’est donc donc écoulé plus de 24 heures depuis qu’un avis de recherche a été lancé à son sujet, à la suite de la découverte des corps de ses filles de 11 ans et 6 ans sans vie, dans un secteur où on concentre toujours les recherches.

Depuis jeudi, on présume que l’homme de 44 ans a enlevé ses enfants, ce qui a provoqué le déclenchement d’une alerte de type AMBER (Alerte médiatique, but : enfant recherché). L’homme mesure cinq pieds 10 pouces et pèse 130 livres (58 kilos, 1,78 m).

On a appris aujourd’hui que Martin Carpentier était membre actif chez les scouts, ce qui fait qu’il pourrait mieux se débrouiller en forêt. Également, les policiers ont eu à faire face à des critiques, traduisant une certaine impatience des citoyens, qui ont forcé la SQ à émettre un appel au calme et au respect envers le travail des policiers.

Des témoins ont confié aux policiers avoir vu monsieur Carpentier dans un boisé.

« Les services policiers n’ont pas aperçu Martin Carpentier. Par contre, des gens nous rapportent l’avoir vu. Ça nous permet d’orienter nos recherches. On peut présumer qu’il serait toujours dans le secteur. C’est pourquoi on concentre toujours nos opérations ici. Mais ça ne veut pas dire qu’une opération de dernière minute ne pourrait pas déplacer notre lieu de recherche », a fait savoir le sergent Ann Mathieu, du Service des communications de la SQ.

Le Journal de Québec a diffusé une vidéo où le père et sa fille la plus âgée, Norah, s’expriment au sujet de leur groupe scout, afin de partager leur solidarité en temps de confinement.

Voici le lien pour en prendre connaissance.

Rappel des événements

Les premiers événements de cette triste saga auraient eu lieu mercredi, à Lévis. Entre le déclenchement de l’alerte AMBER, et aujourd’hui, la voiture Volkswagen de Martin Carpentier a été retrouvée le long de l’autoroute 20, sur la voie Ouest, jeudi soir. Cependant, il a été établi qu’il se dirigeait d’abord vers l’Est, traversant le terre-plein pour se retrouver dans le sens inverse, à la suite d’une embardée.

Martin Carpentier et ses deux filles. (Photo: SQ)

C’est de cet endroit, près de Saint-Appolinaire, dans la région de Lévis, qu’ont débuté les recherches qui ont permis aux policiers de s’approcher de celui qui semble être Martin Carpentier. Des témoins ont rapporté l’avoir surpris dans un boisé.

Rien à signaler dans la région

Par ailleurs, toujours à 17 h en ce dimanche, la SQ n’avait aucun incident majeur à rapporter pour le Bas-Saint-Laurent-Gaspésie. Cependant, le jeune homme recherché hier n’a toujours pas été localisé.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×