28.09.2020
Nouvelle de 17 h La vie culturelle reprend dans un bar du centre-ville

La vie culturelle reprend dans un bar du centre-ville

La Taverne 666 parmi les premiers établissements au Québec

La Taverne 666 de Rimouski est parmi les premiers établissements licenciés au Québec, et le premier à Rimouski, à remettre des artistes sur les planches de leur scène.

À compter de ce soir, à 20 h, et pour tous les dimanche jusqu’à la fin du mois d’août, les spectacles d’humour de la Taverne 666 sont de retour avec les Soirées Fou Rire, un concept qui permet à des humoristes de la relève de se faire connaître davantage du public. À chaque occasion l’identité des humoristes demeure secrète afin de réserver des surprises aux spectateurs. Par contre, on connaît le nom de celui qui agira comme maître de cérémonie, un humoriste rimouskois, Jean-François Otis.

Humoristes chevronnés

« Notre maison de production, Cinglé, a décidé de s’associer aux propriétaires de la Taverne 666, Stéphane Emond, Thierry Lejeune et Jean-François Lefebvre, pour être parmi les premiers au Québec à remettre de l’animation culturelle dans leur salle. Nous voulons inviter les gens à sortir et à tenter de reprendre une vie normale, autant que possible malgré la COVID-19. Nous commençons avec des humoristes de qualité, qui peuvent être identifiés comme la relèeve de notre humour québécois. La plupart ont participé à des galas Justes Pour rire ou au festival Comedie Ha! Ce sont des professionnels », explique Alexandre Desrosiers, lui-même un Rimouskois d’origine mais dont l’entreprise est basée à Québec.

Bien lancé

« Nous avons la volonté d’animer le centre-ville malgré la pandémie. C’est certain qu’il y a toujours des risques que la direction de la Santé publique revienne sur sa décision d’ouvrir les bars, mais si c’est le cas, nous aurons tenté de revenir en force du mieux que nous pouvions. C’est déjà bien lancé, car pour ce dimanche, il ne nous reste que quelques places. Onze des 12 tables de quatre personnes disponibles, pour un maximum de 50 personnes dans la salle, ont déjà été vendues. Le coût est de 60 $ par table, ce qui revient à 15 $ par personne », ajoute monsieur Desrosiers.

Terrasses Cogeco

Cette reprise des activités culturelles dans un établissement licencié se veut aussi une contribution à l’achalandage attendu pour les Terrasses Cogeco, qui débuteront en fin de semaine prochaine.

« Nous avons confiance que cette initiative connaîtra du succès. La réponse pour cette première est très encourageante, alors on invite les gens qui voudraient assister à une de ces soirées de ne pas trop attendre avant de réserver leur place. Nous croyons que les gens ont envie de sortir et de se changer les idées. Le temps est venu. Il y aura des surprises au courant de l’été. Nos humoristes nous disent toujours qu’ils aiment venir à Rimouski et y sont bien accueillis », conclut Alexandre Desrosiers.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×