27.09.2020
Nouvelle de 18 h Un spectacle unique

Un spectacle unique

La formule Ciné-Parc a plu aux fans

Il ne fait pas de doute, la formule mise de l’avant par l’équipe des Grandes Fêtes TELUS a plu à tous les participants. Que ce soit amateurs de musique et/ou des 2Frères, bénévoles, promoteurs et partenaires, tout le monde est ressorti des spectacles présentés à Rimouski et Matane les 11 et 12 juillet dernier se disant satisfait de l’intensité de l’émotion ressentie.

Créativité au rendez-vous

Sébastien Noël, directeur général des Grandes Fêtes TELUS. Photo: Claudine Forget

En mai dernier, Sébastien Noël, directeur général des Grandes Fêtes TELUS et promoteur de la présentation des deux spectacles du week-end passé insistait sur cette notion : « il va falloir faire preuve de créativité, c’est le secret de la réussite. Dès que nous avons reporté notre activité en 2021, nous nous sommes mis à travailler sur des alternatives afin de maintenir notre place dans le paysage festivalier régional », devait-il signaler.

On peut dire que ce pari a été honoré, car monsieur Noël en rajoute : « ce n’est pas compliqué, quand le spectacle s’est terminé hier à Matane, nous avions tous des larmes aux yeux, car nous savions que tous nos objectifs avaient été atteints. Spectacle gratuit, denrées pour les banques alimentaires, collaboration exceptionnelle de nos partenaires habituels (TELUS, Molson, Radio-ÉNERGIE, PEPSI, Tourisme Rimouski, Agence G, Sécurité BSL etc..) cadeaux remis à chaque voiture et j’en passe. Vraiment la formule de la famille en sécurité dans le confort de la voiture a plu. Je remercie d’ailleurs les bénévoles qui ont tout donné. »

Bénévoles portant les couleurs des Grandes Fêtes TELUS sur T-Shirts et couvre-visages. Photo: Annie Boudreau

L’expérience client : sublime!

Mélina Dion qui a assisté au spectacle était ravie de son expérience. Photo: Pierre Chassé, journal le soir

Pour sa part, Mélina Dion, qui attendait cette soirée avec impatience, a assisté au spectacle dans sa voiture au Complexe Léonidas à Rimouski. Elle nous relate son expérience : « Tout était bien organisé. Dès le départ, nous étions pris en charge par les bénévoles et les directives étaient claires. On nous orientait vers les espaces de stationnement, mais en ayant pris soin de nous remettre un cadeau avant. Ce fut apprécié. Les toilettes chimiques étaient à notre disposition et étaient désinfectées à chaque utilisation par des bénévoles merveilleux. Personnellement, j’ai beaucoup apprécié même plus que les Grandes Fêtes au Parc Beauséjour. Je ne sais trop pourquoi, peut-être que c’est le confort de la voiture ou le volume que l’on pouvait contrôler à partir de la radio. En tout cas, nous sommes repartis emballés mon chum et moi », de s’exclamer, madame Dion.

Une formule qui ne reviendra pas nécessairement

Avant de terminer l’entrevue avec Sébastien Noël, nous lui avons demandé si la formule pourrait l’intéresser de nouveau en tant que promoteur : « Écoutez, tout le monde est satisfait, mais il faut être réaliste, oui nous avons maintenu notre place dans le paysage festivalier de la région, mais il ne faut pas se leurrer. Le travail que cela nécessite est énorme et nous n’aurions pas pu réussir ces deux spectacles sans l’apport de nos partenaires traditionnels. C’était comme un retour du balancier, nous avons toujours eu une relation exceptionnelle basée sur du donnant-donnant. Cette année fut remarquable du côté de cette collaboration. Mais en fin de compte, je dois vous avouer franchement que je m’éclate beaucoup plus avec des foules de 25 000 festivaliers dans une ambiance d’enfer au Parc Beauséjour », de conclure le DG des Grandes Fêtes TELUS.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×