29.09.2020
Actualités Faits divers La SQ n’exclut pas que Martin Carpentier se soit déplacé hors du...

La SQ n’exclut pas que Martin Carpentier se soit déplacé hors du périmètre fouillé

La Sûreté du Québec (SQ) n’exclut pas la possibilité que Martin Carpentier se soit déplacé hors du périmètre de 50 km qui a été passé au peigne fin ce mardi, 6e jour intensif de recherche visant à retrouver le père de Romy et Norah Carpentier qui ont été retrouvées sans vie samedi dans un boisé du secteur de Saint-Apollinaire et de Saint-Agapit, à l’Ouest de Lévis.

Mardi en fin de journée, l’homme demeurait toujours introuvable. La porte-parole de la SQ, Ann Mathieu, a laissé entendre que Carpentier pourrait s’être déplacé sur plusieurs kilomètres à pied ou en VTT et que les objets ayant été trouvé pourraient être des traces d’un passage passé de l’homme dans le secteur. « Les éléments qu’on a trouvés, dans les derniers jours, ça ne veut pas dire que c’est «contemporain». Il était peut-être là deux jours avant. […] Ce n’est pas impossible qu’il soit rendu ailleurs. C’est facile pour une personne qui est en forme de faire 10 kilomètres dans une journée. Alors, oui, c’est à considérer qu’il puisse être déjà dans un secteur ailleurs », a déclaré la policière au quotidien Le Soleil. 

Pour l’instant, on ne sait pas si Carpentier est mort ou vivant. Un avion de Transports Canada muni d’une caméra thermique a aussi continué de survoler le périmètre de recherche toute la journée mardi.

Rappelons que la cavale de Martin Carpentier a débuté mercredi soir. Une alerte Amber a été déclenchée jeudi en après-midi pour retrouver l’homme et ses deux filles. L’homme dans la quarantaine demeure introuvable depuis sept jours. Les cadavres des deux fillettes ont été trouvés samedi. Le véhicule accidenté avait été trouvé la veille sur l’autoroute 20, près de Saint-Apollinaire.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×