28.09.2020
Actualités Faits divers La fondatrice de l’organisme Deuil-Jeunesse présidera les funérailles des sœurs Carpentier

La fondatrice de l’organisme Deuil-Jeunesse présidera les funérailles des sœurs Carpentier

Josée Masson, la fondatrice et directrice générale de l’organisme Deuil-Jeunesse, présidera la cérémonie des funérailles des sœurs Romy et Norah Carpentier qui auront lieu lundi à Sainte-Foy.

Seule la famille proche sera admise à l’intérieur de la chapelle du Complexe funéraire Claude Marcoux du Groupe Garneau Thanatologue puisqu’il y aura une limite de 50 personnes admises en raison de la pandémie de la COVID-19.

Le public pourra assister à la cérémonie à l’extérieur, mais encore là le groupe funéraire précise que les règles de la santé publique devront être respectées. L’avocat de la famille, Me Maxime Roy, a fait savoir aux médias qu’il n’était pas prévu que la mère des fillettes, Amélie Lemieux, s’adresse à la presse.

Martin Carpentier toujours en cavale

C’est sous la pluie que les policiers ont amorcé une 9e journée de recherche dans le secteur de Saint-Apollinaire, sur la Rive-Sud de Québec, afin de retracer Martin Carpentier, qui fait l’objet d’une chasse à l’homme depuis le 8 juillet.

Ce vendredi matin, la SQ a indiqué sur Twitter que « de nouveaux éléments amènent nos policiers à se déployer en grand nombre dans le secteur de Saint-Apollinaire. Nous désirons vérifier l’ensemble des chalets et dépendances et souhaitons accompagner les propriétaires dans cette opération. »

La SQ entend vérifier l’ensemble des chalets et dépendances du secteur et souhaite accompagner les propriétaires dans cette opération.

Passage dans une roulotte

Lors d’un point de presse jeudi matin, la SQ a indiqué que des preuves démontrent le passage de Martin Carpentier dans une roulotte, située dans le secteur où se déroulent les recherches

La police lance un appel aux propriétaires de chalets, de camps de chasse et de pêche et de roulottes de la MRC de Lotbinière, afin qu’ils se rendent à leur propriété pour vérifier si un étranger aurait pu s’y trouver ou s’il y a eu des traces d’effraction. Ils sont invités à ne pas s’y rendre seuls.

« On sait que dans la population, certaines personnes se trouvent très inconfortables avec la situation actuelle. Il n’y a pas d’éléments actuellement qui nous permettent de croire que Martin Carpentier est dangereux. C’est un individu qui, actuellement, s’il est toujours en vie, et tout nous porte à croire que oui, cherche à assurer sa survie et à se dissimuler », a fait savoir l’agente d’information de la SQ spécialement rattachée à ce dossier, Ann Mathieu.

Rappelons que la cavale de Martin Carpentier a débuté mercredi soir dernier (8 juillet). Une alerte Amber a été déclenchée jeudi en après-midi pour retrouver l’homme et ses deux filles. L’homme dans la quarantaine demeure introuvable depuis huit jours. Les cadavres des deux fillettes ont été trouvés samedi. Le véhicule accidenté avait été trouvé la veille sur l’autoroute 20, près de Saint-Apollinaire.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×