01.10.2020
Nouvelle de 19 h Les pompiers de Saint-Jean-de-Dieu auront finalement leur nouvelle caserne

Les pompiers de Saint-Jean-de-Dieu auront finalement leur nouvelle caserne

Le service de protection contre les incendies de Saint-Jean-du-Dieu, dans les Basques, qui compte une quinzaine de pompiers volontaires, aura finalement sa nouvelle caserne après plus de deux ans d’attente.

Le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif, a confirmé un investissement de 1,7 M$ du gouvernement du Québec, vendredi.« Je suis très heureux de faire cette annonce, car c’était vraiment nécessaire d’agrandir les lieux qui sont désuets et dangereux avec deux portes pour trois camions incendies », indique le député caquiste.

Un service régional

Le maire de Saint-Jean-de-Dieu, Alain Bélanger, signale qu’il s’agit d’un grand jour pour sa municipalité. « Notre service dessert aussi les municipalités de Saint-Médard et de Sainte-Françoise, ainsi que le parc éolien Nicolas Rioux. Étant situé au centre de la MRC des Basques, il nous arrive aussi d’être appelés en renfort à d’autres casernes. C’était devenu une question de sécurité et d’efficacité pour sortir rapidement de la caserne et se diriger vers un incendie », commente celui qui a été à même de constater l’importance d’une intervention rapide lors de l’incendie de la résidence de la résidence de son fils en janvier dernier. « Les pompiers ont évité la propagation à d’autres bâtiments. C’est vraiment un service essentiel dans la municipalité », précise-t-il.

La caserne actuelle compte seulement deux portes pour entrer et sortir trois camions de camions. (Photo Alexandre D’Astous – Journal Le Soir)

Un bâtiment de 567 mètres carrés

Le nouveau bâtiment, d’une superficie d’environ 567 mètres carrés, comprendra un rez-de-chaussée et une mezzanine. Il sera muni de cinq portes de garage, de commodités sanitaires et d’espaces de vie pour les pompiers. Plusieurs salles sont également prévues, entre autres pour le rangement, la formation et la mécanique. Par conséquent, la nouvelle caserne répondra aux besoins d’espace ainsi qu’aux normes actuelles en matière de sécurité contre les incendies.

Les travaux devraient débuter dans les prochaines semaines, une fois que le règlement d’emprunt de la municipalité sera finalisé. La municipalité doit assumer un montant de 568 625 $ dont 200 000 $ puisés dans ses surplus accumulés. Un emprunt de 368 625$ devra être contracté et remboursé sur 20 ans.

La municipalité de Saint-Jean-de-Dieu travaille sur ce dossier depuis 2018. « Notre directeur général (Daniel Dufour) a travaillé fort sur ce projet », signale le maire Bélanger.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×