25.09.2020
Actualités Politique Le secteur Père-Nouvel aurait besoin de travaux pour une somme de 2,5...

Le secteur Père-Nouvel aurait besoin de travaux pour une somme de 2,5 M$

L’achalandage touristique et local s’annonce de plus en plus important sur l’avenue Père-Nouvel, à Pointe-au-Père, maintenant et dans les prochaines années, et demandera éventuellement des investissements de l’ordre de 2,5 M$ de la part de la Ville de Rimouski.

C’est ce qu’a indiqué hier soir le maire de Rimouski, Marc Parent, en réponse à une question d’une citoyenne, Carmen Fournier, qui demandait au conseil municipal quand la Ville allait construire des trottoirs sur l’avenue Père-Nouvel. Le conseil municipal tenait une assemblée extraordinaire hier soir et le maire a répondu aux questions de quelques citoyens.

Vélos, autos, caravanes

Une esquisse depuis l’intérieur du salon de dégustation du projet, d’où on aurait la vue sur le fleuve. (Photo: Ville de Rimouski)

« Est-ce qu’il est dans les projets de la Ville de faire construire un trottoir le long de l’avenue Père-Nouvel, à partir du sous-marin jusqu’au boulevard Sainte-Anne? Avec la venue prochaine de la Distillerie du St-Laurent (projet de bar et de distillerie sur l’avenue Père-Nouvel), il y aura beaucoup de trafic et marcher sur cette rue deviendra de plus en plus dangereux : beaucoup de cyclistes, des autos, des roulottes et caravanes motorisées mal stationnées rendent la marche difficile sur cette rue achalandée», a souligné madame Fournier.

Pas partie des plans

« Pour le moment, ça ne fait pas partie des plans, mais on sait que les besoins évoluent. Entre autres choses, la décision de la Distillerie est toute récente. Cela dit, il faut quand même être conscient du fait que pareils travaux représenteraient des sommes  à investir de l’ordre de 2,5 M$, compte tenu de la nécessité d’installer entre autres choses des égouts pluviaux pour gérer convenablement la présence de ce trottoir. Mais il n’est pas dit qu’il n’y aura pas des évaluations à ce sujet dans les prochains mois, dans les prochaines années », a répondu monsieur Parent.

Notons par ailleurs que le projet de la Distillerie du St-Laurent a maintenant passé l’étape, dans ses démarches avec la Ville de Rimouski, du PPCMOI (projet particulier de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble) et que les promoteurs devraient dévoiler bientôt plus de détails sur ce projet fort prometteur pour le secteur touristique, entre autres.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×