11.08.2020
Actualités Économie Tourisme Bas-Saint-Laurent constate un achalandage au-delà des attentes

Tourisme Bas-Saint-Laurent constate un achalandage au-delà des attentes

L’Association touristique régionale, Tourisme Bas-Saint-Laurent, se réjouit d’un achalandage qui dépasserait les attentes de l’industrie, avec les vacances de la construction.

« Le nouveau message promotionnel « Prendre le temps de redécouvrir le Bas-Saint-Laurent », les gens semblent l’avoir bien compris. Avec un début de saison incertain, le déconfinement total et les vacances de la construction marquent le commencement d’une saison touristique au-delà des attentes de l’industrie touristique », indique un communiqué de l’organisme.

Dans le secteur de l’hébergement, les campings et les résidences de tourisme s’en sortent bien et malgré les capacités d’accueil restreintes, certains d’entre eux ont un carnet déjà bien rempli. 

Par exemple, le camping de la SEBKA à Saint-André déconfine des secteurs fermés pour l’été afin de répondre à la demande des touristes. Pour l’instant, le secteur hôtelier démontre des taux d’occupation supérieurs au scénario prévu malgré l’absence des touristes internationaux.

Appréhensions

« Considérant les appréhensions que nous avions, ça se passe très bien, nous sommes en moins grande capacité d’accueil, mais selon nos entrepreneurs touristiques, nous sommes au-delà des attentes et de notre objectif qui était de sauver la saison touristique », affirme Pierre Lévesque, directeur général de Tourisme Bas-Saint-Laurent. 

D’après les entreprises sondées, les visiteurs demeurent plus longtemps que la moyenne des années précédentes (près de quatre nuitées en 2019 vs près d’une semaine en 2020), dans la région. Ils sont également mieux préparés et ont majoritairement déjà leur réservation d’hébergement en main. Ils appliquent les règles sanitaires en vigueur et respectent les directives envers les entreprises touristiques et leurs personnels. 

Mesures bien implantées

« En me promenant sur le territoire, je remarque que dans l’ensemble les mesures sanitaires sont bien implantées par nos entrepreneurs et bien respectées par nos visiteurs », ajoute Pierre Lévesque. 

Les attraits touristiques connaissent quand même un bon achalandage, souvent similaire à l’an dernier. Les activités de plein air, le vélo, les parcs nationaux, les randonnées pédestres, les plages, le bord de l’eau sont des activités prisées par les touristes.  

Gastronomie

Les restaurants ont su se réinventer pour continuer d’offrir un service avec des commandes pour emporter, des plats maisons et même des petites boutiques. Les terrasses et les aires de pique-nique sont recherchées par les touristes pour profiter de la gastronomie bas-laurentienne. 

« Cet été, nos campagnes promotionnelles visent à faire redécouvrir le Bas-Saint-Laurent. En plus des promotions intra Québec, nous avons invité directement les Bas-Laurentiens à revisiter leur région par une campagne locale. L’animation active de nos réseaux sociaux, les capsules télé, les chroniques à la radio et le lancement de notre concours des #ArrêtsObligés sont tous des incitatifs à découvrir la région. Les gens ont bien entendu notre message », estime Pierre Lévesque. 

Août augure bien

L’achalandage pour le mois d’août augure bien, le carnet de réservation des établissements hôteliers continue de se remplir. En souhaitant que Dame Nature continue d’être de notre côté et que l’application des règles sanitaires porte fruit! 

Un bilan complet de la saison touristique 2020 sera diffusé en octobre prochain. 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×