29.10.2020
Nouvelle de 17 h Ralentissez svp!

Ralentissez svp!

- Une campagne de sensibilisation est lancée dans le district Saint Pie-X

La sécurité des enfants, ça n’a pas de prix. Un groupe de citoyens dans le district Saint-Pie-X,  plus particulièrement dans le secteur des Prés du Saint-Rosaire, a décidé de se prendre en main afin de sensibiliser les automobilistes et autres usagers des rues du quartier. Pour eux, le danger auquel sont exposés les enfants mérite une campagne de sensibilisation dans ce secteur que l’on qualifie de « zone familiale ».

Une campagne d’affichage

Déjà depuis lundi, on peut apercevoir au passage les petites affiches qui sont installées sur les terrains de propriétés résidentielles. Le porte-parole du groupe, David Lord, nous a contactés dans le but de nous expliquer d’où cette initiative est partie : « nous étions plusieurs voisins qui s’inquiétaient de la vitesse des voitures qui circulaient dans notre coin. D’une manière générale, on reconnaît que la plupart des automobilistes respectent la limite de vitesse, mais il n’y a pas que les résidents, il y a les visiteurs et il y a aussi les voitures commerciales qui font de la livraison. Dans notre quartier, il y a beaucoup d’enfants et l’on trouve que 50 km/h c’est trop, c’est pour ça que l’on souhaite faire réduire la limite à 30 km/h. Nous avons présenté notre projet au conseiller Simon Saint-Pierre et nous avons son appui », de nous expliquer monsieur Lord.

Déjà les affiches sont bien en vue. Ici sur la rue Bonne Entente dans le secteur des Prés du Saint-Rosaire. Photo: Courtoisie David Lord

Zones de 40 km/h déjà en projet pilote

Il existe déjà un groupe de pression dénommé « Rimouski résidentiel 40 km/h MAX » qui tente de faire changer la réglementation du côté de la Ville de Rimouski. Pour sa part, le comité de circulation de la Ville procède actuellement à plusieurs projets pilotes en testant certains quartiers résidentiels en limitant la vitesse à 40 km/h. Les résultats de ces projets pilotes ne sont pas encore connus.

Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ)

 La SAAQ par l’entremise de son site web nous donne un exemple concret des effets de la vitesse et de la difficulté à réagir à temps lorsqu’on circule à 50 km/h :

« Vous roulez à 50 km/h lorsque vous apercevez un piéton. Une distance d’au moins 31,2 mètres (environ 108 pieds) vous sépare… ce qui vous permet de réagir, de freiner – et de vous arrêter à temps – si vous avez des freins en bon état et que la chaussée est sèche. »

Pour David Lord, ce délai est trop long dans une zone familiale, il nous réfère aux mêmes études menées par la SAAQ qui indiquent qu’à une vitesse de 30 km/h, la distance de freinage passe de plus ou moins 30 à 15 mètres, ce qui, selon lui, serait beaucoup plus intéressant pour protéger les enfants.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×