13.08.2020
Nouvelle de 18 h La Cage Brasserie Sportive- On est là pour rester!

La Cage Brasserie Sportive- On est là pour rester!

- Patrick Dionne, directeur de La Cage - Brasserie sportive de Rimouski

Foi de Patrick Dionne, directeur de La Cage –Brasserie sportive, le restaurant sis sur la Montée Industrielle-et-Commerciale ne fermera pas : « On est là pour rester, un point c’est tout. La fermeture de quatre restaurants de ce type au Québec la semaine dernière ne change en rien notre statut », devait-il déclarer.  L’intervention du directeur vient donc taire les doutes, mais surtout les rumeurs qui s’étaient propagées récemment.

Patrick Dionne, directeur de La Cage Brasserie Sportive à Rimouski, prêt à vous accueillir sur sa terrasse extérieur où à l’intérieur. Crédit photo: Pierre Chassé, journal le soir

La situation à Rimouski

Monsieur Dionne s’est fait très rassurant quant à la suite des choses : « je vous rappelle que la Cage-Brasserie sportive de Rimouski battait des records avant l’enclenchement de la pandémie. Notre restaurant est toujours en excellente santé et nous sommes très déterminés pour le futur, nous en parlions justement avec notre partenaire C-Hôtels récemment. Oui, nous ne servons pas de déjeuner et de dîner présentement, car nous ouvrons à 16h pour le souper, mais tout ça, c’est de la saine gestion. Nous suivons la situation de près pour décider du moment propice pour ouvrir sur tous les quarts de travail », de dire avec enthousiasme Patrick Dionne.

Ailleurs au Québec

C’est la fermeture de quatre restaurants « La Cage » éparpillés un peu partout au Québec la semaine dernière qui avait soulevé des questions. Rappelons que le Groupe Sportscene a décidé de fermer ses restaurants du Vieux-Montréal, de Mont-Tremblant, de Saint-Constant et de Trois-Rivières.

Malgré tout, selon le directeur de La Cage – Brasserie sportive de Rimouski, il faut voir plus loin : « il n’y a pas de doute que la pandémie a peut-être accéléré des décisions, mais vous savez, parmi les quatre restaurants fermés, il y aura possiblement des relocalisations et certains avaient besoin de rénovations. Je pense à La Cage de Trois-Rivières qui devrait être relocalisé. Je suis très optimiste pour le futur », de conclure, monsieur Dionne.

La chaîne au Québec

La chaîne compte maintenant 37 restaurants au Québec quand on inclut celui du Centre Bell, voici cette liste :

Au BAS-SAINT-LAURENT / SAGUENAY / CÔTE-NORD

RIMOUSKI, ALMA, CHICOUTIMI, RIVIÈRE-DU-LOUP, SEPT-ÎLES

CHAUDIÈRE-APPALACHES

LÉVIS et SAINT-GEORGES-DE-BEAUCE

ESTRIE / CENTRE / MAURICIE

DRUMMONDVILLE, SHERBROOKE

LAVAL / LANAUDIÈRE / LAURENTIDES

BOISBRIAND, CARREFOUR LAVAL, LACHENAIE, MONT-LAURIER, REPENTIGNY, SAINT-JÉRÔME , SAINT-SAUVEUR

MONTÉRÉGIE

BOUCHERVILLE, BROSSARD – DIX30, LONGUEUIL, MONT-SAINT-HILAIRE, SAINT-BRUNO, SAINT-HYACINTHE

MONTRÉAL

CENTRE BELL, COMPLEXE DESJARDINS, DÉCARIE, LASALLE, PLACE VERSAILLES, SPHÈRETECH- SAINT-LAURENT, VAUDREUIL

OUTAOUAIS / ABITIBI

GATINEAU – LE PLATEAU, GATINEAU GRÉBER, ROUYN-NORANDA, VAL-D’OR

QUÉBEC

ANCIENNE-LORETTE, BEAUPORT, LAURIER QUÉBEC, LEBOURGNEUF

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×