24.10.2020
Nouvelle de 18 h Une découverte archéologique importante faite par hasard sur une terre agricole

Une découverte archéologique importante faite par hasard sur une terre agricole

À l’occasion du Mois de l’archéologie, la MRC de La Matapédia et le Laboratoire d’archéologie et de patrimoine (LAP) de l’Université du Québec à Rimouski souhaitent mettre en lumière une découverte archéologique majeure survenue il y a un peu plus d’un an dans La Matapédia.

En juin 2019, Mireille Salter et Martin Simard ont fait la découverte, lors de travaux agricoles sur des terres de Sainte-Florence appartenant à Michel Pelletier et Aline Richard, d’une pointe de projectile. Ils ont immédiatement contacté le LAP qui, dès réception des photos, a pu constater qu’il s’agissait véritablement d’une découverte importante.

Le LAP a mis les découvreurs en lien avec la MRC de La Matapédia qui les a ensuite accompagnés dans la déclaration de la découverte auprès du ministère de la Culture et des Communications (MCC) du Québec, une obligation légale dans le cadre de découvertes archéologiques fortuites. ¸

Les gardiens de l’objet

M. Pelletier et Mme Richard, à titre de propriétaires du terrain, demeurent les gardiens de l’objet, honneur qu’ils ont choisi de partager avec les découvreurs. La pointe de projectile a été présentée aux personnes et aux spécialistes présents dans le cadre d’une activité publique organisée par l’archéologue Mylène Parisé dans la MRC d’Avignon dans le cadre du Mois de l’archéologie 2019 et du 150e de la municipalité de Nouvelle. L’expertise commandée par le MCC révèle que la pointe date potentiellement de la période Archaïque récent (5 500 à 3 000 ans avant aujourd’hui).

Connaissances limitées
Si La Matapédia a vraisemblablement été une zone de circulation très fréquentée depuis la préhistoire, les connaissances archéologiques et historiques à ce sujet demeurent néanmoins très limitées. Dans le cadre de l’Entente de développement culturel de La Matapédia, Ruralys a effectué en 2014 une étude de potentiel archéologique et une équipe du LAP a mené une prospection archéologique dans le Parc régional de la Seigneurie-du-lac-Matapédia et à Milnikek en 2015. Les résultats de ces travaux sont disponibles sur le site Internet de la MRC de La Matapédia. À ce jour, la région ne compte que deux sites archéologiques répertoriés auprès du MCC, soit celui d’un moulin à scie à Saint-Vianney et celui du Camp de la grippe espagnole à Sainte-Irène.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×