25.10.2020
Nouvelle de 19 h La Santé publique du Bas-Saint-Laurent appelle à la vigilance dans les rassemblements...

La Santé publique du Bas-Saint-Laurent appelle à la vigilance dans les rassemblements privés

Avec trois nouveaux cas de COVID-19 provenant de rassemblements privés, le directeur de la santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, le Dr Sylvain Leduc, rappelle que les rassemblements privés se doivent de respecter, en toutes circonstances, les mesures sanitaires en vigueur.

 « Bien que la situation épidémiologique de notre région demeure relativement stable, nous constatons, avec les cas des derniers jours, que les rassemblements privés sont des lieux excessivement propices à la transmission du virus. Une seule personne positive à la COVID-19, qui présente ou non des symptômes, peut potentiellement en contaminer des dizaines », explique le Dr Leduc. Le directeur de la santé publique tient également à rappeler que toutes les personnes qui ont reçu un diagnostic de COVID-19, qui sont en attente d’un résultat, qui ont des symptômes de la COVID-19 ou qui ont reçu des consignes d’isolement ne doivent pas participer à un rassemblement. Cette consigne s’applique autant aux invités qu’à l’hôte d’un rassemblement et aux personnes qui vivent sous le même toit.

Dans les prochains jours, le Dr Sylvain Leduc invite tout particulièrement les personnes qui ont participé à des rassemblements privés (familiaux, amicaux, etc.) et où les règles de la santé publique n’étaient pas appliquées avec rigueur à se faire dépister au moindre doute en communiquant au 1 877 644-4545.

Rassemblements privés

Les rassemblements, qu’ils soient intérieurs ou extérieurs, sont toutefois permis à condition de respecter les mesures suivantes. Ils doivent se limiter à un maximum de 10 personnes. De plus, il est fortement recommandé qu’ils incluent des personnes d’un maximum de 3 ménages. Rappelons que les occupants d’une même adresse forment un ménage.

Une distance minimale de 2 mètres doit être maintenue entre les personnes qui ne proviennent pas d’un même ménage. S’il n’est pas possible de respecter la distanciation physique recommandée, le nombre d’invités doit être réduit. Le port du masque ou du couvre-visage est fortement recommandé lorsqu’il n’est pas possible de conserver une distance de 2 mètres avec les autres personnes.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×