20.10.2020
Nouvelle de 19 h Les dirigeants du Parc de Neigette ne se laissent pas abattre

Les dirigeants du Parc de Neigette ne se laissent pas abattre

Les dirigeants du Parc de Neigette n’entendent pas se laisser abattre par quelques individus sans scrupule qui ont commis des actes de vandalisme dans la nuit de vendredi dernier et ils vont maintenir leurs efforts pour développer le secteur dont l’achalandage n’a jamais été aussi important que cet été.

« On veut éviter de pénaliser la très grande majorité des visiteurs qui sont respectueux de l’environnement. Aucune décision n’est encore prise, mais on va essayer de faire quelque chose pour éviter que ça ne se reproduise. On pourrait mettre des caméras. On demande aussi aux gens d’intervenir s’ils voient des personnes mal intentionnées. C’est sûr que nous aimerions que les policiers viennent plus souvent. La Municipalité de Saint-Anaclet a aussi été mise au courant que des VTT sont venus dans le secteur alors qu’un règlement municipal l’interdit », commente la porte-parole du Parc Neigette, Josée Ruest.

Achalandage record

Demeurant dans le secteur, Mme Ruest est à même de constater l’affluence qui est en hausse. « Je n’ai jamais vu ça. Les deux stationnements sont souvent pleins. Des gens doivent se stationner le long de la route. Il passe au moins 100 personnes par jour cet été. Mis à part ces actes de vandalisme, les gens sont de plus en plus respectueux. Ils ramassent leurs choses beaucoup plus qu’avant », commente celle qui rappelle que des citoyens ont pris le pari de former un comité pour mettre en valeur le site en 2013. « On s’était dit que le meilleur moyen de faire cesser le vandalisme et les bris, c’était d’animer davantage le site. Il n’y avait pas eu de vandalisme depuis 2012 ».

Rappelons que le poste d’accueil, situé près du stationnement, a été visité par des personnes mal intentionnées, au lendemain de la fin de sa construction (jeudi). Une moto a pénétré le bâtiment et a forcé le mur à l’endroit où des affiches devaient être installées. Des planches ont été cassées de même que le couvercle de la poubelle.
Des actes de vandalisme ont aussi été perpétrés au Parc du pont couvert. Des graffitis ont notamment été faits.

Enquête policière en cours

« Ces méfaits sont inacceptables », lance Mme Ruest, qui invite les personnes qui auraient de l’information à la communiquer à la Sûreté du Québec (SQ) au *4141 ou avec le comité par Messenger via la page Facebook du Parc de Neigette. Une enquête policière est en cours.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×