28.10.2020
Actualités Faits divers L’interpellation policière doit se faire dans le respect des personnes

L’interpellation policière doit se faire dans le respect des personnes

Le ministère de la Sécurité publique (MSP) signale qu’il intègre au Guide des pratiques policières une pratique portant sur l’interpellation policière qui permettra aux corps de police québécois de suivre les directives, tout en respectant leur réalité locale.

La pratique dévoilée vendredi vise à s’assurer que l’interpellation policière n’est pas aléatoire ou sans fondement, qu’elle est exempte de motifs discriminatoires et qu’elle se fait dans le respect de la personne. Bien qu’elle constitue une pratique essentielle en matière de sécurité publique, l’interpellation policière doit reposer sur des faits observables ou des informations qui fournissent au policier une raison pour intervenir auprès d’un citoyen dans le cadre de la mission policière.

En tenant compte des informations à sa disposition et de ses observations, le policier procède à une interpellation policière notamment dans le cadre de l’assistance d’une personne dans le besoin; la prévention du crime ou des infractions aux lois et aux règlements; la prévention des incivilités; la collecte des informations ou l’identification d’une personne recherchée (mandat, disparition).

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×