27.10.2020
Actualités Politique Québec soutient la formation technique des travailleurs des métiers d'art

Québec soutient la formation technique des travailleurs des métiers d’art

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, accorde une aide financière de 919 568 $ pour développer et soutenir la formation technique des travailleurs spécialisés des métiers d’art dans le cadre du Programme de renforcement collectif des compétences de la main-d’œuvre.  

Le ministre a fait cette annonce lundi, en compagnie de la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, et du président du Conseil des métiers d’art du Québec, Marc Douesnard.

Deux formations seront offertes à des artisans des quatre coins du Québec, durant les deux prochaines années, en collaboration avec la Direction de la formation continue du cégep du Vieux Montréal pour l’une et avec l’École des entrepreneurs du Québec pour l’autre. Elles permettront, entre autres, d’augmenter le nombre de travailleurs spécialisés dans les métiers d’art, notamment dans le domaine de la conservation et de la restauration d’immeubles patrimoniaux.

Au cœur de la relance économique

« Le développement des compétences est au cœur de notre stratégie de relance économique, tout particulièrement dans le contexte actuel de la crise sanitaire. Le financement annoncé aujourd’hui viendra outiller les spécialistes des métiers d’art qui œuvrent à la réfection et à la conservation de notre patrimoine bâti et qui font rayonner le Québec bien au-delà de nos frontières. En soutenant des formations de perfectionnement spécifiquement conçues pour une clientèle très ciblée, notre gouvernement démontre toute l’importance qu’il accorde à l’amélioration des conditions de ces travailleuses et travailleurs spécialisés en leur permettant de développer et de mettre en lumière toute leur expertise et tout leur talent », commente le ministre Boulet.  

Progression des carrières

Une seconde somme, soit 137 061 $, visera à développer et offrir deux parcours de formations structurantes qui auront des effets réels sur la santé de l’industrie des métiers d’art québécois en contribuant à la croissance des métiers d’art et en favorisant le maintien en activité et la progression des carrières dans ce domaine.

« La transmission des savoir-faire traditionnels est un élément clé dans la préservation et la restauration de notre patrimoine bâti. C’est pourquoi je suis très heureuse que nous puissions, grâce à l’aide financière annoncée aujourd’hui, appuyer la formation de ces artisans, qui prennent soin de l’héritage collectif québécois et qui le mettent en valeur. C’est une expertise dont nous sommes fiers, qui est précieuse et qui doit être enrichie », déclare la ministre Roy.  

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×